13/07/2016

La Belgique à l’Onu contre les discriminations ? Les francophones de Flandre se pincent

Capture d’écran 2016-07-13 à 07.28.13.png

La Coalition des francophones de Flandre entend faire reconnaître les siens comme une minorité nationale. Ce qu’elle n’a toujours pas réussi à faire… surtout parce que la Flandre refuse obstinément de ratifier la convention-cadre sur les minorités nationales. C’est donc avec un certain étonnement qu’ils ont pris connaissance de déclarations prononcées lors du coup d’envoi de la campagne belge pour siéger au conseil de sécurité de l’Onu (lire ci-contre). Etonnement lorsque Didier Reynders prétend à l’Onu que "les premières priorités du Royaume sont le respect et la promotion des droits de l’homme". Etonnement encore quand la reine Mathilde met en avant "la lutte contre les discriminations". "Il faut rappeler", précise Edgar Fonck, cheville-ouvrière de la coordination, que "la Belgique n’a toujours pas ratifié le protocole 12 visant à lutter contre toute forme de discrimination; qu’elle ne s’est toujours pas dotée d’un Institut national des droits de l’homme et qu’elle n’a toujours pas ratifié la convention-cadre pour la protection des minorités nationales".

(Dans "La Libre Belgique" du 13 juillet 2016)

07:30 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/06/2016

De sa position internationale, il garde un oeil sur Fourons

Leruth.jpg

La Libre Belgique du 11 juin 2016

18:01 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/06/2016

A la pisciculture

FSP.jpeg

Attention, il y a une petite erreur dans l'URL mentionnée dans l'article, cliquez ici pour trouver le site sur internet.

10:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2016

Au conseil communal du 26 mai 2016

conseil.jpg

Petite erreur de notre chroniqueur du journal "L'Avenir" (édition du samedi 28 mai 2016): ce n'était pas la première absence de Huub Broers.

05:48 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/03/2016

Décès d'Armel Wynants

Armel-Wynants.gif

Article de Philippe Leruth dans "L'Avenir" du 15 mars 2016

17:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Personnalité fouronnaise, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2015

Au conseil communal du 17 septembre 2015

Philippe Leruth nous rapporte quelques informations du conseil communal de jeudi dernier:

Convertis-3.jpg

Convertis-4.jpg

 

19:18 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/09/2015

L'exclusion des Francophones

bbq-_pompiers.gif

Invitation unilingue pour le barbecue des pompiers. Francophones s'abstenir.

Ce n'est pas du racisme, c'est de l'exclusion linguistique.

18:45 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Facilités linguistiques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Il n'y a plus de cas Tomsin

Tomsin.jpg

"L'Avenir" du 7 septembre 2015

Rik Tomsin a en effet siégé illégalement pendant 2 ans (mais qui pourra le sanctionner ou qui pourra sanctionner le président du conseil communal qui connaissait la situation et n'a rien fait?) et il continue à fonctionner comme concierge pour le service technique communal.

18:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/07/2015

Une réserve naturelle

Leruth.jpg

Un billet de Philippe Leruth dans "L'Avenir" du 30 juillet 2015:

Réputée une des «plus belles de Flandre», la commune de Fourons prend des allures de «réserve naturelle» : elle ne compte plus que 4 083 habitants (2 069 hommes et 2 014 femmes), contre plus de 4 400, au moment des fusions, pour les six villages de l'entité, transférés contre leur gré au Limbourg en 1963. Au solde naturel s'ajoute en effet un solde migratoire également négatif : les jeunes Francophones, lassés, vont toujours s’établir dans les communes wallonnes voisines. Et désormais, des Hollandais (25 % de la population) âgés repartent pour les Pays-Bas.

10:15 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2015

Ronin comme Scapin: la galère?

20150625_1114 - copie.jpeg

Jour.gif

Des "Fourberies de Scapin", une réplique est passée non seulement à la postérité mais aussi dans le langage populaire : « Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? » (la galère turque où Léandre est retenu prisonnier), que l’on retrouve jusque dans l'expression triviale « Quelle galère ! ». Pour les contemporains, cette phrase avait un sel tout particulier puisqu'il s'agissait d'une moquerie à peine déguisée à l'endroit du « Père Vincent » (connu aujourd'hui sous le nom de « Saint Vincent de Paul »), proche des jansénistes, prêtre catholique français renommé pour sa charité, qu'il exerça notamment auprès des galériens - dont il était aumônier. La référence à « qu'allait-il faire dans cette galère », au-delà du fait que le père Vincent était aumônier des galériens, se référait surtout aux conditions rocambolesques de la capture du Père Vincent, encore jeune, par les pirates en Méditerranée, et par les conditions ensuite de son évasion… histoire que les contemporains, dont Molière, avaient peine à croire. (Extrait de WikiPedia).

11:52 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/06/2015

Avec les autres francophones de Flandre

llb13-14062015p10.jpeg

14:30 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Facilités linguistiques, Francophonie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2015

Jean-Marie Happart, traducteur ?

numérisation0003 - interrdit de fumer.jpeg

Des traductions à part

 

Vu tout récemment au circuit de Francorchamps, ce panneau d’interdiction de fumer, ici pris en photo. L’anneau ardennais étant considéré comme «le plus beau circuit du monde », il était logique de traduire l’interdiction dans différentes langues. Sauf que les traductions en néerlandais, en allemand et en anglais sont incorrectes, comme un quidam les a corrigées. A croire qu’on avait fait appel, comme traducteur, à Jean-Marie Happart. Lequel, on s’en souvient, avait avoué que, du temps où il présidait aux destinées de l’intercommunale du circuit, il avait signé le contrat pour le Grand-Prix de Fi sans le lire parce que celui-ci était rédigé en anglais et qu’il ne connaissait pas la langue de Shakespeare.

(Dans "Silence on Jase" du journal "Le Jour" du samedi 23 mai 2015).

09:41 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2015

Silence, on jase (samedi 2 mai 2015 - L'Avenir)

Capture d’écran 2015-05-02 à 10.09.12.png

10:11 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/03/2015

Les Fourons ne se trouvent pas en Hesbaye. Les renards le prouvent.

Renards-1.jpg

Article de Philippe LERUTH dans LE JOUR du lundi 30 mars 2015.

12:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Wallonie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2015

Dans Plus Magazine

François Detry a repéré deux articles intéressants dans PLUS MAGAZINE:

http://plusmagazine.levif.be/fr/011-177-Bol-d-air-dans-le...?

 

http://plusmagazine.levif.be/fr/011-177-Bol-d-air-dans-le...?

20:52 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Tourisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/02/2015

La Francophonie perd une figure marquante du mouvement indépendantiste québécois

Gilles_20110328_148.gif

Une grande âme du Québec et du Canada français, qui incarnait la définition même du PATRIOTE, s’en est allée rejoindre son créateur, me laissant l’insigne honneur de m’appeler si souvent son ami.  Hier soir, lors d’une première prise de parole en sa mémoire à la Maison Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste, l’affluence de nombreux patriotes a témoigné que le professeur d’éducation nationale Gilles Rhéaume avait beaucoup d’amis.
 
Yves Saint-Denis, M. A., Ph. D.
Président de l'Assemblée des Patriotes de l'Amérique française
 
J'avais fait la connaissance de Gilles Rhéaume en 1978 à Montréal. Nous y étions, Jules Goffard et moi, pour représenter l'Action fouronnaise naissante à la 4ème Conférence des Peuples de Langue française à Québec. 
 
Je l'avais revu en 2008 à la XVIIème Conférence des Peuples de Langue française sur les bords du Lac Beauport au Québec et aux festivités organisées à l'occasion du 400ème anniversaire de la Ville de Québec.
 
 
Je vous ai déjà parlé précédemment de Gilles Rhéaume sur ce blog.

Lire la suite

07:45 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Francophonie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2015

En 2015, l’énergie de la francophonie s’empare du monde…

Capture d’écran 2015-01-03 à 07.52.53.png

Impératif français vous souhaite une bonne et heureuse année de francisation. La francophonie, c’est une autre vision du monde; c’est ce qui nous distingue, nous grandit; c’est notre façon d’être, de penser, de créer…

La francophonie, c’est beau, grand, intéressant; c’est notre monde, c’est une langue et une grande culture internationale à partager, une histoire, un avenir à bâtir…; la francophonie, c’est la démocratie culturelle; c’est le refus de la pensée et de la langue uniques. Mais, c’est encore beaucoup plus! C’est :

  • 900 millions de personnes réparties sur tous les continents;
  • 13 % de la population mondiale;
  • 274 millions de francophones dans le monde;
  • 900 000 professeurs de français dans le monde;
  • 19 % du commerce mondial des marchandises;
  • Une puissance médiatique dont TV5MONDE diffusée dans près de 200 pays;
  • L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF);
  • 75 États et gouvernements membres de l’OIF répartis sur cinq continents;
  • Plus du tiers des États membres de l’ONU.

Le français, une vision, un monde, une langue à partager!

07:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Francophonie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/12/2014

Souple? Pas toujours!

broers.jpeg

Notre ami qui écrit "Silence on jase" sait pourtant très bien que Huub n'est pas si souple que cela. Il suffit de voir comment il traite les conseillers communaux francophones pour le savoir.

("Silence on jase" du samedi 6 décembre 2014, dans "L'Avenir").

16:18 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Facilités linguistiques, Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/11/2014

Aucune considération pour les Ursulines francophones

ursulines 1.png

Pour lire d'autres informations concernant le conseil communal du 20 novembre 2014, cliquez ici.

19:12 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Facilités linguistiques, Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2014

Des chocolats et gâteaux divins

DIDIER.jpeg

GSM - 0472 80 92 10

Extrait de PROXIMAG du 1er octobre 2014

18:27 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Des produits laitiers de la ferme

LAHAYE.jpeg

Extrait de PROXIMAG du 1er octobre 2014

18:24 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

38ème Fête du Peuple fouronnais

Jeholet 1.jpeg

Article dans "L'Avenir" du 13 octobre 2014

15:08 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Francophonie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2014

Pas rassurant pour P.Y. Jeholet...

Jeholet.jpeg

Il faut en effet savoir que la ferme pédagogique où se rendront les invités à la 38ème Fête du Peuple fouronnais est aussi le cadre d'une FETE DE LA TOMATE !

(Article de Philippe Leruth publié dans "L'Avenir" du 11 octobre 2014).

09:16 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2014

J'avoue que je suis fier...

FDF.gif

Fier de la dédicace qu'Olivier Maingain a écrite dans mon exemplaire du livre "FDF - 50 ans d'engagement politique", édité par Racine, sous la direction de Vincent Dujardin et Vincent Delcorps.

Je transcris:

"Les amis fouronnais ont toujours eu dans nos coeurs et esprits une place privilégiée car sacrifiés par le cynisme des partis francophones, il sont le rappel de la dignité à ne jamais abandonner.

"Cher Jean-Louis

"Ton travail inlassable pour la cause de la Francophonie et des Fourons wallons est une source d'inspiration .

"Je ne l'oublierai jamais.

"Avec mon amitié toute affectueuse.

Olivier".

17:41 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Francophonie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/09/2014

Le ministre fédéral de l'intérieur, garant des facilités ?

Un candidat s'est déjà révélé pour le ministère de l'intérieur du gouvernement suédois. 

NVA.jpeg

"L'Avenir" du 18 septembre 2014

Est-il pensable que les Francophones du gouvernement suédois laissent les lois linguistiques (bétonnées, comme ils disaient) entre les mains de Théo Francken? Etat de droit et loyauté fédérale sont des notions que ce monsieur ignore, apparemment.

12:00 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Facilités linguistiques, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/07/2014

Le S.K. Moelingen fait courir les Wallons

Capture d’écran 2014-07-30 à 07.30.51.png

Olivier Delfino signe un article dans "La Meuse Verviers" du 30 juillet 2014 intitulé "Mouland, le plus "verviétois" des clubs limbourgeois". Et il détaille les biographies sportives de 8 joueurs alignés dimanche par le S.K. Moelingen contre Raeren venant tous de l'arrondissement de Verviers.

Si on ajoute les joueurs de la Basse-Meuse (Visé, Oupeye, Dalhem, etc.), on arrive à une majorité de Wallons, alors que la direction du club est très engagée du côté flamand et que le propriétaire du stade casse même du wallon à l'occasion (même si la justice flamande ferme les yeux). 

Si je risque un lien avec la politique, je pourrai dire que le S.K. Moelingen fait courir ses MRcenaires wallons...

07:46 Écrit par Jean-Louis Xhonneux | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/07/2014

La N-VA n'a pas récompensé Huub Broers une deuxième fois

silence1.jpg

"L'Avenir" du samedi 12 juillet 2014

silence2.gif

07:43 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2014

D'étranges convocations

Convocations_2014-05-08-08.18.48.jpg

Rappelons donc que

  1. les électeurs reçoivent cette convocation en français sur simple demande
  2. les Fouronnais peuvent voter à Aubel pour le Parlement européen et la Chambre des Représentants (députés belges)
  3. les sénateurs ne seront plus élus directement (leur élection n'a donc plus lieu)
  4. les bureaux de vote sont ouverts à Aubel entre 8 et 14 heures.

16:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Elections, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/05/2014

Victoire du bon sens à Linkebeek

DT_20090128_049.jpg

Photo de mes archives: en 2009, à la réception du Nouvel An des F.D.F., avec Damien Thiéry, Grégory Happart, Olilvier Maingain et Nico Droeven.

Malgré son passage au M.R., Damien Thiéry est toujours "bourgmestre non nommé" de Linkebeek. Le conseil communal de la commune à facilités de Linkebeek a décidé lundi soir d'envoyer les convocations électorales en vue du prochain scrutin du 25 mai dans la langue de la personne intéressée. Il a chargé deux conseillers communaux de l'envoi de ces convocations via Bruxelles X.

Selon Damien Thiéry (MR), le conseil communal s'est basé sur la loi coordonnée du 18 juin 1966 qui le prévoit. "Jusqu'à preuve du contraire, c'est toujours cette loi régissant les règles à suivre dans les communes à facilités pour les convocations électorales qui prévaut. Tant que l'on ne m'aura pas démontré qu'une circulaire ministérielle peut interpréter la loi dans un sens contraire à celle-ci, c'est ce point de vue que je défendrai", a commenté M. Thiéry, interrogé à l'issue de la réunion du conseil communal.

On relèvera que pour faire passer ce point au conseil communal, il fallait qu'il n'y ait pas de consensus au collège, ce qui a été chose faite préalablement à la réunion du conseil, deux échevins s'étant exprimé dans un sens différent de leurs collègues.

Pour asseoir la sécurité juridique de la procédure adoptée, ces deux échevins ont également voté contre au conseil, tout comme deux conseillers, mais pour des raisons différentes.

Au total huit des douze votants présents ont voté pour la décision prise lundi soir.

"Cette décision est une victoire pour le bon sens, car les habitants ont autre chose à faire que de venir à la commune durant leurs heures de travail pour solliciter la traduction de leur convocation", a encore dit le bourgmestre.

Depuis plusieurs années, la question de la langue d'envoi des convocations électorales est au centre d'un différend entre néerlandophones et francophones.

Contrairement à la plupart de ceux-ci qui considèrent que la loi fédérale impose l'envoi de ce type de document dans la langue de l'intéressé, les flamands, comme Huub Broers aux Fourons, s'appuient sur la circulaire interprétative de l'ex-ministre sp.a Peeters qui prône l'envoi systématique de tous les documents administratifs d'abord en néerlandais. A charge pour l'intéressé qui le souhaite de demander, à chaque fois, une traduction à l'administration.

12:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Elections, Facilités linguistiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2014

Se déshabiller pour boire un verre ?

Capture-d’écran-2014-05-04-à-11.16.10.jpg

Selon "Het Belang van Limburg", des syndicalistes FGTB qui avaient manifesté contre les licenciements à la Ville et au C.P.A.S. d'Anvers ont été contraints par la police d'enlever leurs vestes syndicales pour s'asseoir à une terrasse et y boire un verre. C'est sans doute une nouvelle définition de la liberté, selon le grand homme, copain de Huub Broers, qui dirige cette ville.

11:24 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |