01/10/2006

La mémoire courte de notre bourgmestre

Il écrit sur son site "Ik begrijp ook hun agressiviteit echt niet. Ik had echt gehoopt dat we volwassener zouden werken en dat we zeker geen vetes en taalstrijd meer zouden oprakelen. Het is nu rustig bij ons. Laten we dat aub zo houden en goed doorwerken."

Mais il oublie que c'était lui qui accueillait et guidait ceux qui venaient troubler l'ordre dans notre région, comme cette photo peut le lui rappeler.

Broers_Ericsson_et_cie

Le calme n'a été troublé dans notre région que pendant cette période où les amis de Huub venaient s'y "promener".

 

12:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Courte ou sélective...??? De toute façon, la différence n'est pas bien grande, à moins que notre cher bourgmestre ne soit atteint d'un alzheimer précoce. A force de travailler plus de 20 heures par jours depuis 6 ans, certains auraient perdu plus que la mémoire...
Mais qui est donc ce jeune premier avec son air si frais et bardé de sa plus belle veste à côté de ces gens aux facies patibulaires et plutôt inquiétants? Serait-ce Huub? Notre bourgmestre? Les gens qui n'avaient jamais vu (mais entendu parler de) cette photo doivent se demander qui sont ces gens qui accompagnent notre bourgmestre... Qui? Des extrémistes flamingants venus en masse tout droit de leur plat pays pour casser (tuer?) du francophone des Fourons? Pas possible !! Mais que fait donc Huub avec ces petites gens qui ne pensaient qu'à se battre et détruire tout sur leur passage? Les photos sont trompeuses évidemment... Huub devait certainement être là pour les dissuader de venir dans nos "calmes" contrées pour tout détruire... L'oeil le plus affûté aura d'ailleurs remarqué la main gauche de Huub se trouvant dans sa poche et saisissant probablement des tracts destinés à inciter ces agitateurs à rentrer calmement chez eux? Ou peut-être était-ce une radio destinée à prévenir la police (tout aussi flamingante d'ailleurs) que des agitateurs "mal intentionnés" avait décidé de troubler la quiétude des fouronnais...francophones?
Et vous monsieur le bourgmestre? Pouvez-vous m'expliquer ce que vous faisiez sur cette photo accompagné des ces gens de mauvaise compagnie? Oserez-vous divulguer les vrais raisons de votre présence sur cette photo? Vous qui êtes plus flamingant que le pâpe n'est catholique? Aurez-vous un jour les "corones" de dire en face à tous les francophones des Fourons ce que vous êtes réellement au plus profond de vous? (même s'ils le savent déjà) ou bien nous jouerez-vous encore une de vos splendides complaintes du pauvre Huub tiraillé par ces vilains francophones qui disent des méchancetés et des mensonges? Croyez-vous que l'histoire se souviendra de vous comme de l'homme qui a "pacifié" les Fourons ou comme de l'homme qui a "pacifié" les Fourons en exterminant les francophones? Pensez-vous que l'histoire est encore aveugle à notre époque? A l'heure d'internet, de l'informatique et à l'heure où tout est archivé, croyez-vous que vos méfaits resteront cachés? Nous ne sommes plus au moyen-âge où n'importe quel seigneur pouvait décider de se "défaire" des gêneurs et se faire passer pour un saint dans sa biographie.
Peu importe ce que vous direz sur cette photo et sur le reste d'ailleurs, tout le monde sait déjà, mais vous pourriez l'avouer..."faute avouée est à moitié pardonnée" dit-on non?

Écrit par : Renaud Wynants | 01/10/2006

Wie/Qui Tiens, se pourrait-il que j'aie la mémoire plus longue qu’Hubert et Jean-Louis?

De droite à gauche... (en fait ils sont tous de droite)
1. HB (ah dommage qu'on ne sait pas bruler cette tof, hein Hubert?)
2. Luc Vermeulen (Were Di, Voorpost et maintenant au Vlaams Belang) - le monsieur vient d'organiser une cérémonie de commémoration pour les collaborateurs nazis. Voir http://www.ptb.be/scripts/article.phtml?section=A2AAAABX&obid=32791
3. Inconnu, mais on devrait pouvoir retrouver son nom
4. Bert Erikson (eh oui!) défunt leader du VMO
Ca doit être vers les 1980. Jean-Claude Defossé nous a encore parlé de lui récemment.

Le malheur c'est que la bande de criminels est maintenant en costard - et qu'ils ont 25 % en Flandre. Remarquez cependant que la Wallonie a aussi son Front National - ils font également du 10-20 % si l'on additionne toutes les succursales.

Alors? Alors, vous ne trouvez pas que ça c'est un problème bien plus important que vos querelles de clocher?
J'ai un peu parcouru vos blogues. Je me suis marré pendant une soirée, et de nouveau vacciné contre la Fouronite pour 2O ans ;-)

Nota voor Hubert Broers jr. - doet eens een straffe uitspraak tegen het Vlaams Belang - of zijt ge bang die 200 kiezers te verliezen?

Écrit par : Pas si anonyme | 05/11/2006

Vos n’voléz nin qui j’èl scrî è Walon… Carel ne comprend pas le Français. L’information est importante assez pour qu’on la traduise en néerlandais.

“05-11-2006, 04:23:13
wees consequent
@pas si anonyme als je gaat vertalen naar het NL doe dat dan helemaal. dan snap ik er mischien nog iets van en dan kan ik evt ook nog wat meebloggen.

bedankt Carel «


Mijnheer Carel,
Men mag toch verwachten dat een Belg de twee landstalen kent/of op zijn minst verstaat. Toch zeker wel in een tweetalig gebied. Of zijt ge een Hollander die hier is komen wonen? Dan moet ge u een beetje aanpassen hè jong.
Maar toch, deze informatie is belangrijk genoeg dat ik ze –speciaal voor u- even in het Vlaams vertaal:
Op deze blog, datum 1 october 2006, staat een bepaalde zwart/wit foto. ’t Is een foto die Hubert “Huub” Broers jr. al drie keer in het vuur gegooid heeft, maar toch komt ze telkens weer opdagen ;-) . Eind jaren zeventig, begin jaren tachtig nam hij namelijk deel aan extreem-rechtse betogingen in de Voerstreek, georganiseerd door privé-militie VMO (één van de voorlopers van het Vlaams Belang).
Van rechts naar links:
1. Hubert Broers “Huupke”, burgemeester van Voeren
2. Luc Vermeulen – toen kopman van “Were Di” (nog zo’n naziclub). Nu is de man bij Voorpost en het Vlaams Belang en organiseert herdenkingsplechtigheden voor oorlogscollaborateurs. Klik op onderstaande link en dan heb je het verhaal.
3. Voorlopig onbekend, maar ik dacht zo Xavier Buisseret? (een VMO kopstuk)
4. Bert Erikson, nu overleden, maar toen leider van de verboden privé-militie VMO.

Allè t’is zoondeg meurrege, ver geunt eus e drupke drinke…

Écrit par : pas si anonyme | 05/11/2006

bedrog "Men mag toch verwachten dat een Belg de twee landstalen kent/of op zijn minst verstaat. Toch zeker wel in een tweetalig gebied."
Pas si anonyme, deze hoffelijkheid vraagt Vlaanderen al decennia aan de Belgische francofonie, maar vangt bij deze "goede Belgen" bot. Herinner u nog de uitspraak hierrond van Y. Leterme in Libération, waardoor francofoon België maandenlang bloedend uit het hart als kleine kinderen ging uithuilen.
Y. Leterme legde nochtans de vinger in de wonde, net daar waar u hem nu legt. Maar ja, twee maten en twee gewichten... Vlamingen moeten zich aanpassen -en doen dit als goede democraten ook-, francofonen kunnen dit niet, of weigeren, en vinden hierbij zichzelf nog steeds "goede Belgen", en uitmuntende democraten.

Écrit par : orlando | 13/11/2006

Les commentaires sont fermés.