17/03/2007

Bureau d'accueil

Le Royal Syndicat d'Initiative des Trois Frontières qui associe des représentants des communes de Plombières, Lontzen, La Calamine, Raeren, Welkenraedt et Fourons depuis plus de 50 ans, a inauguré hier son bureau d'accueil situé à Hombourg, rue Laschet n° 8, au domicile de son président Albert STASSEN.

SI3F

Ce bureau d'accueil a été aménagé selon les règles imposées par le Commissariat général au Tourisme et les travaux ont donc été subsidiés par le Ministre wallon du Tourisme.

Rendez-vous sur place ou sur la toile.

09:26 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Remersdael, kan die link ook in 't Nederlands? Ik heb de drietalige site van deze VVV al vaker bezocht. Nu zie ik een link naar Remerdael. Zou die niet beter ook in het Nederlands geschreven worden? Ik wil daarbij wel helpen. In de grote vakantie heb ik de tijd daarvoor.

Écrit par : bep mergelsberg | 17/03/2007

Toerisme Ik wens jullie heel veel geluk met de vernieuwing. Zoals u weet heeft Voeren een eigen VVV die enorm goed draait en de enige erkende is in onze gemeente. Voor de niet kenners: de Voerense VVV heeft een eigen website: (www.voerstreek.be) Het is een van de best werkende VVV's in Vlaanderen. Ze runt heel wat klanten en zorgt voor de ontmoeting van heel wat toeristen met Voeren en de Euregio. De Voerense VVV werkt grensoverschrijdend en is een perfect bindmiddel tussen Voeren, de beide Limburgen, de Oostkantons en de aangrenzende Waalse regio. Binnenkort kan u de VVV terug gemakkelijk bezoeken op een totaal vernieuwd Kerkplein in 's-Gravenvoeren. Het onthaal zal er nog briljanter door worden. (Huub Broers, burgemeester)

Écrit par : Broers Huub | 25/03/2007

VVV ? A quand donc l'entièreté du site du VVV en français , si celui-ci est un soi-disant parfait agent de liaison avec la Région Wallonne ? A l'heure actuelle, celui-ci ne présente que quelques fragments dans la Langue de Voltaire : moins brillant que dans la présentation précédente, n'est-ce pas ?

Écrit par : Michaël HENEN | 27/03/2007

Een Vlaamse VVV, maar ook een meertalige in Voeren Wat heeft deze eigen Voerense VVV te bieden aan Voerense Franstaligen die een toeristisch bedrijf uitbaten, meneer de burgemeester van alle Voerenaren? De Franstaligen hebben dan maar een eigen filiaal van de VVV De drie grenzen in hun Centre Culturel geopend. Meertalig, open en vooral een hartelijke ontvangst...

Écrit par : bep mergelsberg | 01/04/2007

VVV Madame Bep, vous vous trompez encore. Même Jean-Louis Xhonneux et d'autres francophones sont membres du VVV de Voerstreek. Et, il me semble que vous avez perdu tout contact normal avec notre commune. Le VVV est plurilingue et ceci beuacoup plus que celui des Trois Frontières. Il distribue aussi la publicité des villages wallons. Je sens que vous avez la volonté de diviser les Fouronnais. Ceci est contraire à nos idées. Lors de la dernière promenade des Marcheurs Fouronnais à Remersdaal, on a vu le groupe "Bos en Bergwandelaars" (du Kursaal) se promener avec eux. Aujourdh'ui ils ont accueille leurs amis Fouronnais francophones dans le Kursaal. C'est comme ça qu'on se retrouve. Pas avec attitude querelleuse et dépassée.

Écrit par : Broers | 09/04/2007

VVV beuacoup = beaucoup
acueille = accueilli

(mes excuses pour ces fautes de frappe)

Écrit par : Broers | 09/04/2007

Respect des Francophones par le VVV Je suis en effet membre de l'assemblée générale du VVV "De Voerstreek" via l'a.s.b.l. Castel Notre-Dame que je préside. Il y a quelques autres francophones (surtout propriétaires de logements de vacances) qui sont membres de l'association.
Il suffit de surfer sur le site du VVV pour se rendre compte de la façon dont tout ce qui est francophone est encore traité là-bas. Les textes en anglais et en allemand sont bien plus nombreux que les textes en français, par exemple.
Il faut espérer que le renouvellement de la place de Fouron-le-Comte sera l'occasion pour le VVV pour enfin montrer sa bonne volonté à l'égard des francophones. C'est loin d'être le cas actuellement.
Il y avait un espoir parmi les personnes employées, mais la personne qui représentait éventuellement cet espoir n'est pas restée. Le webmaster en tenue de camouflage ne représente certainement pas un espoir d'ouverture, sans parler du président Swéron dont le flamingantisme est bien connu.

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 10/04/2007

Les commentaires sont fermés.