09/06/2007

Elio di Rupo n'oublie pas les Fourons

20030507happart_dirupo

 

Au cours du grand débat entre les présidents de partis de ce vendredi 8 juin à la R.T.B.F., Elio di Rupo a rappelé qu'il n'oubliait pas les Francophones de la périphérie et des Fourons.

C'est à souligner, parce qu'il était le seul à le faire!

10:10 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Absolument remarquable... Nous avons été deux à remarquer ce qui est passé comme un détail aux yeux du commun des électeurs.

Lors de ce débat présidentiel, outre le fait que Monsieur Reynders, Président du Mouvement Réformateur, est passé pour un bien piètre représentant des intérêts francophones vu son attachement indéfectible au faussement Open VLD, dont le programme affiche clairement - et Madame Milquet l'a une nouvelle fois souligné - le désir de suppression des facilités linguistiques), Elio Di Rupo fut en effet le seul à parler des Francophones de la périphérie, de Fourons de Bruxelles et de Wallonie.

Après avoir entendu les trois autres présidents ne parler exclusivement que de périphérie (même s'ils sont environ 100 000 recensés voire plus pour environ 2 000 dans nos villages) et m'être énervé à maintes reprises jusqu'à envoyer à cinq reprises le même SMS au 3320 pour demander si Fourons existait encore dans l'esprit des politiciens francophones (message bien évidemment censuré), je fus soulagé qu'au moins l'un d'entre eux a osé prendre la défense de nos concitoyens.

Au vu des déclarations respectives de ce débat, mes choix électoraux pour demain ne sont point usurpés. Voilà ce que j'appelle " le vote utile "...

Et vous, chers amis ?

Écrit par : Michaël HENEN | 09/06/2007

Ministre j' arrive pas, hic , ah cette anti spam, hic , c'est pas facile , je vais encore essayer , hic ,

Écrit par : Daerden | 30/06/2007

Les commentaires sont fermés.