30/08/2007

31ème Fête du Peuple fouronnais

NUITDESFILLES

La Fête du Peuple fouronnais change cette année de date (5ème week-end de septembre au lieu du 3ème) et de formule. Ce qui reste, c'est le concept "Nuit des filles" proposé par les jeunes depuis quelques années.

Les autres nouveautés seront annoncées dans quelques jours.

07:08 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2007

Conseil communal du 23 août

Tout ce qui a été dit (ou presque) au conseil communal des Fourons du 23 août se trouve ici.

N'hésitez pas à commenter ce conseil sur ce blogue-notes (en vous identifiant, bien sûr).

 

 

22:16 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

23/08/2007

Que faire de l'argent des amendes?

Le correspondant d'un journal limbourgeois écrit que les Fouronnais souhaiteraient que le surplus d'argent des amendes soit utilisé pour développer les pistes cyclables et pour créer des parkings pour les habitants et les touristes.

Et si on regardait d'abord où les accidents se produisent dans notre commune et si on y cherchait une solution?

Le carrefour de la route de Battice et des routes Fouron-Mouland est certainement un endroit très dangereux dans notre commune. Il nécessite assurément un aménagement qui sera couteux.

Un autre carrefour qui est régulièrement le théâtre d'accidents graves, c'est celui de Hagelstein.

Au chapitre des carrefours potentiellement dangereux, on pourrait encore citer ceux de Veurs-Crindael, Magnebois, pont de la Berwinne à Mouland, Varn-Nurop à Teuven et Magis.

Et on devra très certainement y ajouter la réalisation pharaonique complètement ratée devant le garage Demez à Fouron-le-Comte. Là, il s'agira de refaire ce qui vient d'être fait, mais faire et défaire, c'est toujours travailler! Et Huub est un actif!

D'autres dangers à signaler? N'hésitez pas, ce blogue-notes fouronnais est fait pour ça.

07:53 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

22/08/2007

L'administration communale des Fourons en flagrant délit

L'administration fouronnaise et le bureau d'études "OMGEVING" présenteront ce jeudi 23 août le plan de structure au conseil communal.

Dans l'imposant document, il faut démontrer que tout a été fait pour associer la population à cette étude. On y écrit, en néerlandais évidemment, que le website communal a été mis à contribution pour informer la population.

J'ai évidemment cliqué sur www.fourons.be et j'ai trouvé ceci:

Fourons_site_FR

Comme j'étais sur la page francophone et comme je sais que celle-ci est très mal tenue à jour, je me suis dit qu'il fallait peut-être aller voir sur la page en néerlandais.

Consternation:

Voeren_site_NL

La aussi "structuurplan" apparaît, mais c'est entièrement vide: RIEN, NADA !

L'administration communale fouronnaise en flagrant délit de MENSONGE.

08:05 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

18/08/2007

Commission permanente ?

Le nom de la Commission permanente de Contrôle linguistique semble de moins en moins conforme à la réalité.

Peux-t-on encore parler  de contrôle linguistique quand les membres s'opposent de plus en plus souvent et ne sont plus capables de trouver une majorité pour faire appliquer la loi?

Et le mot "permanente" que veut-il encore dire lorsque cette institution n'a même plus un concierge ou un huissier pour réceptionner le courrier recommandé?

 img4193

J'ai envoyé une lettre recommandée (comme le prescrit la loi) à cette Commission permanente de Contrôle linguistique le 27 juillet. L'enveloppe m'est revenue hier avec la mention "non réclamé".

Que reste-t-il donc encore puisque la Commission n'est plus permanente et qu'elle ne contrôle plus ce qu'elle doit contrôler?

 Une présidente CVP grassement payée?

Voilà aussi comment un ministre, P. Dewael, Open-VLD, démembre un service public. Décidément, l'orange bleue ne me rassure pas!

21:06 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/08/2007

Broers = champion !

Champion du double langage.

Dans la brochure "votre commune" distribuée à l'occasion de l'enquête publique en vue du changement des noms de rues, il écrit:

"Cette opération d'envergure et, nous en convenons également, bien ennuyeuse, est donc indispensable afin de permettre aux autres de nous trouver plus facilement. Tout ceci ne cache aucun message politique."

Et en néerlandais: Een politieke boodschap zit hier niet achter.

Alors que, un mois plus tôt, lorsqu'il a annoncé l'opération à ses amis de la presse flamande, il s'agissait de flamandiser les noms des rues.

rues

Ce n'est pas une opération politique, cela?

17:52 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

11/08/2007

Comparez les versions

Voici le texte de l'interview de José Happart, tel qu'il a été publié dans "La Meuse" du 8 août 2007:

JHappart20070808

Je vous invite à lire le commentaire fait sur un autre blog à propos de ce texte. Après un tel commentaire, est-il encore possible de croire un mot de ce que dit ou écrit ce commentateur?

09:58 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

10/08/2007

Broers = Mobutu ! La zaïrisation commence.

L'enquête publique sur les noms de rue commence le lundi 13 août. Les Fouronnais ont donc le droit de réagir jusqu'au 12 septembre.

Des lettres bilingues (?) arrivent donc chez les personnes concernées et un tableau joint annonce que là où il y a omission de "straat, weg, plein,... " la rue n'aura plus qu'un seul nom en néerlandais et en français.

Ce seul nom, c'est un mot s'approchant du nom patois du lieu-dit, mais dans une graphie typiquement flamande.

Broers fait ici la même chose que Mobutu lorsqu'il a procédé à la zaïrisation. D'ailleurs, il a déjà "zaïrisé" son nom de baptême en passant de Hubert à Huub, comme Mobutu était passé de Joseph-Désiré à Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga c'est-à-dire « Mobutu le guerrier qui va de victoire en victoire sans que personne ne puisse l’arrêter ».

Mobutu a aussi imposé le lingala, sa langue maternelle à Kinshasa par l’enseignement dans les écoles. Comme Broers nous impose sa langue au conseil communal, en disant, faussement, que c'est une exigence légale, alors qu'il s'agit en fait d'une jurisprudence prétorienne d'une chambre flamande du conseil d'état.

07:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

07/08/2007

Fourons, commune oubliée ... par la Flandre.

Nous avons vu ces derniers jours notre bourgmestre s'agiter sur les écrans de télévision parce que la ministre CD&V de l'environnement a oublié le bord de Meuse fouronnais...

La grand show!

sherif

Notre premier shérif communal arrive sur les lieux à bord du 4 X 4 communal (?).

On ne sait pas trop s'il est communal, ce 4 X 4. Comme pour les vacances de Sarko, c'est peut-être un ami qui le lui prête!

 

18:29 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |