31/10/2007

Huub Broers tout nu !

Notre bourgmestre s'est donc révélé entièrement devant Geertje De Ceuleneer. Cette dame l'a effeuillé entièrement...

Broers-Conseil-communal-25-10-07-011
 

Qu'en retenir?

1. Qu'il a la politique dans la peau. Elle ne lui a pourtant pas enlevé la peau.

2. Qu'il dort très peu.

3. Qu'il est charmeur et qu'il ne présente que le beau côté de sa personne. Son bon profil. Nous le savions comédien. Ceci n'est qu'une confirmation.

Rassurez-vous. Tout cela s'est passé pendant une émission de radio (DNA sur Radio 1 - VRT) et l'effeuillage était bien virtuel.

Il a testé sa petite idée concernant les facilités. Inacceptable évidemment. Pourquoi échangerions-nous des facilités "éternelles" et "bétonnées dans la constitution" contre l'adoucissement de circulaires illégales (voir l'étude juridique de Maître Tangui Vandenput au sujet des arrêts de décembre 2004)?

Il a aussi annoncé que Williameke le remplacerait durant la prochaine législature. Oui, au fait, il n'a pas précisé que ce serait le petit, mais il a dit que cela devrait être un jeune. Or, dans leur groupe, ils sont tous de la même génération, sauf sa cousine qui n'est pas un foudre ... électoral et Williameke qui a réussi la plus forte progression. Voilà une information qui va faire plaisir à Jacky, Jean et Annemie. 

07:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

5 décembre ?

Pierre André écrit sur son blog liégeois: "Le 5 décembre au soir, c’est le moment où Saint-Nicolas commence sa tournée. Durant ces heures, même les méchants se font sages, les événements se calment, l’espoir de voluptés grandit."

Sait-il que le 5 décembre est aussi la date anniversaire des bourgmestres fouronnais, l'ancien (José Smeets) et l'actuel (Hubert Broers)?

07:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/10/2007

Une proposition de Nico Droeven animera le conseil communal

Droeven_Nico

Nico Droeven propose en effet au conseil communal fouronnais de ce jeudi 25 octobre une décision  qui a déjà été soumise lundi au vote de 3 conseils communaux de la périphérie :

En vertu de l’arrêt 26/98 pris le 10 mars 1998 par la Cour Constitutionnelle, qui considère que l’obligation d’utiliser le néerlandais au cours des séances du conseil communal ne s’applique qu’aux bourgmestres et aux échevins, mais pas aux conseillers communaux, Nico Droeven propose au conseil communal d’utiliser le français pendant les séances du conseil communal, mais aussi du conseil de police ainsi qu’au sein des diverses commissions.

Dans l'ordre juridique de ce pays, la Cour Constitutionnelle est évidemment le sommet, mais pour les flamingants de VBL, la "loi" ce sont les circulaires. Et pour eux, la "wet is de wet". Qui leur dira que les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont supérieurs? Certainement pas De Wever et Leterme, ni Dewael et Marijn (inburgering!!!) Keulen.

 

---------------------------------------------------------------------------------

28/10/2007: 

Est-il vraiment nécessaire de dire que l'accueil n'a pas été chaleureux?

Vous en trouverez la relation sur le site du groupe Retour @ Libertés

08:08 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/10/2007

American Airlines juge mieux les Wallons que Leterme

AmericanAirlinesLogo
 
Le vol AA172 New York - Bruxelles est exploité en commun par American Airlines et SN Brussels Airlines (sous le n° SN 8004). Il s'agit d'un avion américain et le personnel de bord est bien entendu américain.
Toutes les annonces sont évidemment faites en anglais, y compris les séquences vidéo concernant la sécurité. Pour les néerlandophones, il y a une traduction en néerlandais. Rien en français! Ou si peu puisque sur toute la durée du vol, on entend deux phrases d'une hotesse dans un français hispanisant souhaiter la bienvenue au nom du pilote et annoncer l'arrivée imminente dans la froidure de l'aéroport "national" de Bruxelles.
Contrairement à Y. Leterme, American Airlines (et la compagnie belge avec du capital wallon qui a succédé à SABENA - rappelez-vous: la Flandre a refusé d'y investir) estime que les Wallons sont capables de comprendre les messages en anglais et aucune traduction n'est donc prévue pour eux.
Cela s'appelle une appréciation positive!

19:36 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2007

Des projets, des promesses et des délais

Dans les promesses électorales de Voerbelangen (celles qui se touvent sur des grands panneaux blancs un peu partout depuis le printemps 2006 et qui ont été payés par la commune), il y a notamment la promesse de créer un nouveau hangar communal...

 

20071008_003
 
Il est vrai qu'un aménagement serait nécessaire, mais le projet devient évidemment un "mammouth" puisqu'on y ajoute maintenant une déchetterie, un poste avancé pour les pompiers de Bilzen et, aux dernières nouvelles, un point d'ancrage pour le service communal de secours médical (ambulance - pas encore d'hélico !).
 
20071008_005
 
En attendant, c'est une belle culture de chardons.
Les voisins doivent apprécier! 


 

18:43 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

De qui se moque-t-il?

Un supporter bien connu du Standard de Liège écrit sous le titre "Taalgebruik":

  • Ons bestuur zal de taalwetgeving nauwlettend naleven.
  • Tegenover de bezoekende inwoners zal een taalhoffelijkheid aan de dag gelegd worden.

Cela veut dire qu'en matière linguistique, l'administration communale  des Fourons, dirigée par ledit supporter du Standard de Liège, annonce qu'elle appliquera scrupuleusement la législation linguistique et qu'elle mettra "une" (?) courtoisie linguistique en oeuvre à l'égard des habitants qui rendront visite à la maison communale.

Pourquoi notre administration communale doit-elle annoncer qu'elle appliquera la législation linguistique? Est-ce qu'une administration n'applique pas tout simplement TOUJOURS la loi? En l'annonçant ici, le supporter du Standard de Liège précise, sans le dire, qu'il appliquera la loi telle qu'elle a été déformée par les circulaires flamandes (il a participé à leur rédaction). Ce n'est donc pas la loi qu'il appliquera, mais un ersatz de celle-ci.

La deuxième phrase est encore pire: les habitants ont un droit absolu aux facilités. Il n'est donc pas nécessaire d'être courtois au point de vue linguistique à leur égard. Il faut tout simplement appliquer la loi qui nous donne des facilités. Ce que la phrase veut dire en fait, c'est que toute personne qui se présentera à l'administration communale et qui ne sera pas un habitant (inscrit) des Fourons, se verra adresser la parole uniquement en néerlandais.

Si donc un joueur du Standard de Liège veut se faire domicilier chez nous, aussi longtemps qu'il n'y sera pas inscrit, il ne pourra pas demander qu'on lui parle en français... Mais, en fait, les joueurs du Standard de Liège, parlent-ils français?  Avec des supporters comme Leterme et l'autre, j'en doute.

17:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/10/2007

Une Jurassienne dans un personnage de Ramuz

Comte_Anne

Anne Comte, de Vellerat, le village avec lequel nous sommes jumelés, a obtenu l’un des rôles principaux dans l’adaptation télévisée de « La grande peur dans la montagne ». Le téléfilm est signé Claudio Tonetti et basé sur un scénario revisité par Olivier Pouponneau. Tourné l’an dernier à Chamosentze, en Valais, la fiction rend hommage à l’atmosphère écrite par le célèbre écrivain suisse. Sur une bande son volontairement pesante, il se présente comme un « western alpestre ». La comédienne Anne Comte interprète Victorine, qui voit partir son amoureux Joseph dans la terrifiante montagne.

« La grande peur dans la montagne » sera diffusée le 24 octobre, à 20h30 sur TSR 1, coproductrice du film. Dès que le papa d'Anne, notre ami Pierre-André Comte, me l'aura communiquée, j'annoncerai ici la date de la diffusion de ce film sur TV5.

 

18:46 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/10/2007

Excellente ambiance à la Fête du Peuple fouronnais

La presse a déjà commenté la 31ème Fête du Peuple fouronnais. Mon propos ici est de montrer l'excellente ambiance qui y règnait. Le Foron publiera les textes des interventions. La message de Pierre-André Comte est déjà disponible sur le site de l'Action fouronnaise. Vous pouvez même voir l'intégralité du discours de José Happart sur le site de RTLinfo.

Je voudrais vous livrer quelques photos de Paula vous montrant l'ambiance:

2007-09-30-14-29-47
Véronique Dekeyser, députée européenne, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, José Happart, José Smeets, Jean-Louis Xhonneux, Nico Droeven, Bernard Wesphael et Elio di Rupo, à la fin du repas.

2007-09-30-15-05-13

Le Sénateur Philippe Mahoux, Jean-François Istasse, Président du Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, Paul-Emile Mottard, député provincial, et Bernard Wesphael, député régional.

2007-09-30-16-52-38

Traditonnellement, les orateurs remontent sur la scène pour l'interprétation du "Compagnon fouronnais":

Jean-Yves Joholet, député fédéral (MR), Grégory Happart, André Smets, bourgmestre de Herve (CDH), Nico Droeven, José Smeets, José Happart, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège (PS), Eric Libert, échevin de Rhode-St-Genèse (FDF). Et de dos à l'avant-plan: Paul-Emile Mottard, député provincial, Elio Di Rupo, président du PS et bourgmestre de Mons, Michael Daerden, ministre wallon, Marc Tarabella, ministre wallon, et Louis Smal, député fédéral. 

09:12 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |