21/11/2007

Et maintenant un faux procès-verbal!

On sait où les faux procès-verbaux du collège ont conduit des mandataires et des fonctionnaires de Charleroi.

Broers et Markovic iront-ils les rejoindre à Jamioulx?

Lors du conseil communal chahuté du 25 octobre dernier, toute prise de parole dans une autre langue que le néerlandais était immédiatement arrêtée par la présidente et ne pouvait donc pas être prise en considération.

Le conseiller Jean Levaux avait une question à poser et il avait pris la précaution de la poser entièrement en néerlandais (voir point n° 2 des rubriques fixes) . Il s'agissait de la manière vexatoire de communiquer de la part de la Vlaamse Watermaatschappij avec les habitants de Veurs. Cette société avait en effet écrit une première fois aux riverains en néerlandais, puis avait renvoyé une nouvelle lettre recto/verso mais les deux côtés étaient imprimés en néerlandais, et, six jours après la coupure d'eau annoncée, avait enfin envoyé l'information dans les deux langues!

Preuve que la question de Jean Levaux avait été faite dans la bonne forme et qu'elle avait été bien entendue: le bourgmestre lui a répondu qu'il avait raison et qu'il intervenait lui-même auprès de la Vlaamse Watermaatschappij pour réclamer.

Eh bien, la surprise maintenant, c'est que les documents préparatoires du conseil communal du 22 novembre annoncent qu'il n'y a pas de rapport à approuver pour les questions posées au conseil communal précédent (parce que toutes les questions auraient été posées en néerlandais).

Et la promesse du bourgmestre de réclamer auprès de la VWM a-t-elle été tenue?

07:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Vous vous trompez! Je constate que vous ne connaissez plus le décret flamand. Cherchez votre faute car vous vous trompez d'une façon incroyable. Comment est-ce possible si ce n'est que pour répandre des rumeurs sans fond!

Écrit par : Huub Broers | 28/11/2007

Correction au conseil communal du 27 décembre 2007 Le conseil communal du 27 décembre 2007 est appelé à approuver le procès-verbal du 25 octobre. On a donc retrouvé ce bout de PV. Cela démontre bien que le bourgmestre ne disait pas la vérité dans son commentaire ci-dessus.

Écrit par : Jean-Louis XHONNEUX | 22/12/2007

Les commentaires sont fermés.