30/11/2007

Les amendes de la "ZORGKAS"

Assurance dépendance flamande : comment réagir aux amendes administratives infligées par la Vlaamse Zorgkas !

Il appert que la Vlaamse Zorgkas mène actuellement une procédure de grande envergure de recouvrement de créances (cotisations impayées), par voie de signification par exploit d’huissier, à l’encontre des débiteurs.

Cette intervention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté du Gouvernement flamand du 19 janvier 2007 modifiant l’arrêté du Gouvernement flamand du 16 mai 1995 relatif au recouvrement des créances non fiscales pour la Communauté flamande et les organismes qui en relèvent.
Voir la suite...

 

16:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/11/2007

La rénovation, un sujet qui attire

L'administration communale organisait ce mercredi soir une réunion d'information concernant la rénovation des maisons et les primes qu'il est possible d'obtenir à cet effet. Le sujet intéresse manifestement le public venu nombreux.

L'information était donnée en néerlandais par les représentants de STEBO et de EANDIS, mais tout était traduit avec brio par l'architecte Roland Vanmuysen, qui apportait souvent encore en plus sa touche personnelle pleine de bon sens et alimentée par une expérience de 20 ans.

J'avoue que notre commune se distingue par le niveau élevé de ses primes (c'était déjà le cas lorsque José Happart nous a incités à voter une prime de 25.000 francs à l'époque pour une citerne d'eau de pluie) et il est normal de le faire savoir.

Mais pourquoi ne profite-t-on pas du site communal pour diffuser l'information? Hier, la déléguée de STEBO a donné une liste de liens intéressants vers d'autres sites pour trouver des informations (comme LIVIOS, etc.) , ce serait du pain béni sur le site communal.

J'ai comblé (partiellement) la lacune en publiant cette liste de primes sur le site du groupe Retour aux Libertés .

08:29 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/11/2007

Un peu d'auto-promotion

Site_Remersdael

16:49 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un conseil communal houleux.

Un ordre du jour très court (8 points). On s'attendait à une petite séance administrative de transition entre le conseil "show télévisé" du 25 octobre et le conseil de fin d'année en décembre.

Il n'en fut rien. La présidente et le bourgmestre étaient très nerveux.

Avaient-ils vu le sketch de François Pirette? Huub Broers avait une curieuse ressemblance avec ce ministre flamand lorsqu'il répond au journaliste de RTL-TVI.

 

15:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/11/2007

NON , CE NE SERONT PAS MARGRATEN ET EIJSDEN QUI DESSERVIRONT FOURONS D'ICI JUILLET 2009 EN MATIERE D'INCENDIE.

La presse tant francophone que néerlandophone a fait écho à un communiqué du bourgmestre de Fourons annonçant une convention de coopération avec Bilzen pour l'organisation du futur poste avancé de Fourons . Dans ce communiqué on pouvait par ailleurs lire aussi :
"dans l'attente du nouveau poste avancé, les corps de pompiers néerlandais de Margraten et Eysden se chargeront des interventions à Fourons. Jusqu'à la conclusion du nouvel accord de coopération, Fourons dépendait encore des pompiers de Herve ..;"
Cette affirmation est totalement dénuée de fondement et résulte d'une mauvaise interprétation par les bourgmestres de Bilzen et Fourons de la note de l'inspection générale des services d'incendie du 16 décembre 2006 qui avait donné son aval pour la création d'un poste avancé.
La décision du Ministre Dewael, prise en période d'affaires courantes sans l'aval des autres partenaires gouvernementaux, n'est applicable qu'au 1er juillet 2009 et d'ici là c'est évidemment le statut-quo.
Très concrètement, jusqu'au 1er juillet 2009 au moins, le service d'incendie de Herve est le seul compétent sur le territoire de Fourons et la seule convention d'entraide existante et applicable date de 1978 et permet au service d'incendie de Herve (poste avancé de Battice) d'appeler en renfort le service d'incendie de Plombières en cas de besoin à Rémersdael et Teuven (pour des raisons de proximité).
Pour le groupe RETOUR AUX LIBERTES.

José SMEETS,
chef de groupe. 

17:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

21/11/2007

Et maintenant un faux procès-verbal!

On sait où les faux procès-verbaux du collège ont conduit des mandataires et des fonctionnaires de Charleroi.

Broers et Markovic iront-ils les rejoindre à Jamioulx?

Lors du conseil communal chahuté du 25 octobre dernier, toute prise de parole dans une autre langue que le néerlandais était immédiatement arrêtée par la présidente et ne pouvait donc pas être prise en considération.

Le conseiller Jean Levaux avait une question à poser et il avait pris la précaution de la poser entièrement en néerlandais (voir point n° 2 des rubriques fixes) . Il s'agissait de la manière vexatoire de communiquer de la part de la Vlaamse Watermaatschappij avec les habitants de Veurs. Cette société avait en effet écrit une première fois aux riverains en néerlandais, puis avait renvoyé une nouvelle lettre recto/verso mais les deux côtés étaient imprimés en néerlandais, et, six jours après la coupure d'eau annoncée, avait enfin envoyé l'information dans les deux langues!

Preuve que la question de Jean Levaux avait été faite dans la bonne forme et qu'elle avait été bien entendue: le bourgmestre lui a répondu qu'il avait raison et qu'il intervenait lui-même auprès de la Vlaamse Watermaatschappij pour réclamer.

Eh bien, la surprise maintenant, c'est que les documents préparatoires du conseil communal du 22 novembre annoncent qu'il n'y a pas de rapport à approuver pour les questions posées au conseil communal précédent (parce que toutes les questions auraient été posées en néerlandais).

Et la promesse du bourgmestre de réclamer auprès de la VWM a-t-elle été tenue?

07:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/11/2007

Au tour du cimetière de Fouron-le-Comte!

L'opération a débuté il y a deux ans au cimetière de Mouland, elle s'est poursuivie l'année suivante à Rémersdael et c'est le tour maintenant du cimetière de Fouron-le-Comte. Le panneau placé à l'entrée montre l'ampleur de l'opération: toutes les tombres surlignées en rose doivent être régularisées ou elles seront enlevées par les bons soins de l'administration communale:

20071115_007_panneau

Parierez-vous avec moi pour dire que la première tombe qui sera victime de l'opération sera probablement celle de Monsieur Philippe Steenebruggen? Elle a déjà été vandalisée quelques fois par les "amis" de la majorité VBL.

20071115_010_Steenebruggen

Mentions gravées sur la tombe:

Ici reposent
PHILIPPE STEENEBRUGGEN (alias de Pontpier)
né à Bruxelles le 12 fevrier 1899
décéde a ixelles le 17 fevrier 1970
secrétaire adjoint honoraire de l’Université libre de bruxelles
CONSEILLER PROVINCIAL DU BRABANT
Président de l’association des amis des Fourons
militant wallon
resistant civil 1940-1945 – resistant par la presse clandestine 1940-1945
commandeur de l’ordre de leopold
chevalier de l’ordre de leopold ii avec ruban a rayure d’or
 
et son epouse regrettee
Lucie-Solange Benstant
née a pommiers (aisne) France le 28 novembre 1898
decedee a bruxelles le 9 octobre 1968
 

16:55 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Par respect, j'écris ton nom sans faute!

Il n'y a pas de faute d'orthographe dans les noms propres, mais l'écrire avec une faute est un manque de respect.

La majorité flamande des Fourons ne souhaite sans doute pas manifester son respect vis-à-vis de la population francophone fouronnaise et voilà pourquoi il y a une belle grosse faute au-dessus de la porte de l'administration communale:

20071115_005_Fouron

16:43 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Fourons recrute?

En regardant le parking du personnel communal de près, il faut croire que la commune des Fourons va désormais recruter très loin:

20071115_003_plaque
Ce véhicule, acheté à Bratislava, occupait en effet un emplacement de parking réservé au personnel communal. Ne parvenant plus à faire réussir l'examen linguistique aux indigènes, la majorité irait-elle beaucoup plus loin pour trouver les oiseaux rares?
20071115_003_Toyota

 

16:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2007

Au secours!

Le journal "De Maas", comme d'autres (Philippe ou Pierre) l'ont déjà appelé sur leurs blogues, a pris la mauvaise habitude de ne plus relater que les mauvaises nouvelles pour les Fouronnais francophones.

Dernier exemple en date, l'annonce de ce samedi de la création d'un poste d'incendie...

 20071110_LaMeuse_Pompiers

Sans aucune déontologie journalistique, le journal reproduit quelques informations fausses sans avoir pris la peine de faire la moindre vérification.

  • "De Maas" a-t-elle demandé aux pompiers de Herve si leur temps d'intervention est bien de 17 minutes en moyenne?
  • S'est-elle interrogée sur la "possibilité" et la légalité d'une présence des pompiers de Margraten et de Eijsden sur le territoire fouronnais dès maintenant?
  • Quelles études sérieuses ont démontré que le temps d'intervention serait moindre avec une équipe de volontaires disséminée sur le territoire fouronnais?

13:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une provocation de plus de l'Autorité flamande

Des travaux sont en cours entre Rémersdael et Veurs. Ils sont financés par Aquafin et la Région flamande.

20071112_Aquafin

Notre très légaliste bourgmestre sait très bien que les affichages de ce genre doivent être faits dans les deux langues.

Quelles démarches a-t-il déjà entreprises pour que ce panneau soit bilingue?

 

12:32 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/11/2007

Résolution de l'A.I.D.L.C.M.

Réuni à Marseille le 10 novembre 2007, le conseil d'administration de l'A.I.D.L.C.M. (Association internationale pour la Défense des Langues et Cultures menacées) a pris connaissance de l'évolution de la situation des minorités en Belgique, sur base du rapport de Jean-Louis Xhonneux, son secrétaire territorial belge.

  1. Dans l'hypothèse de la scission de la Belgique et d'une déclaration d'indépendance de la Flandre (hypothèse de moins en moins invraisemblable comme l'a montré le vote de ce mercredi 7 novembre 2007 à la commission de l'intérieur de la Chambre, la Flandre devra suivre la procédure imposée aux nouveaux adhérents du Conseil de l'Europe. Cette perspective rassure l'A.I.D.L.C.M.puisque tous les nouveaux membres doivent préalablement donner leur accord sur les conventions et chartes existantes. Les actuelles hésitations flamandes empêchant la ratification de la Charte européenne sur la protection des minorités ethniques et linguistiques disparaîttraient donc du fait de cette nouvelle adhésion et les autres composantes de la Belgique n'auraient plus de problème pour une ratification définitive.
    Par ailleurs, en cas d'éclatement de la Belgique, il n'appartient pas à l'A.I.D.L.C.M. de se prononcer sur la fixation des frontières dès que les aspirations des différentes minorités linguistiques auront été prises en compte.
  2. Dans l'hypothèse plus probable de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral belge et de la poursuite de l'existence du Royaume de Belgique, né de la révolution belge de 1830, l'A.I.D.L.C.M. rappelle l'indispensable protection des minorités linguistiques qui vivent sur son territoire et condamne les vexations imposées à ces populations (par la circulaires Keulen, Martens, Peters ou Vandenbrande...) ou l'intolérance à l'égard de leurs élus (interdiction de s'exprmer en français dans les conseils communaux, même dans les communes où des facilités sont prévues par la loi, blocage des nominations des bourgmestres de communes de la périphérie bruxelloise, blocage de la nomination des présidents de CPAS de la périphérie ou impossibilité de nommer des échevins dans ces mêmes communes).
    Pour garantir le fonctionnement harmonieux du régime des facilités et des lois sur l'emploi des langues, il existe certains mécanismes comme:
    • la Commission permanente de Contrôle linguistique dont le fonctionnement devrait être amélioré puisqu'elle n'est même plus capable d'émettre des avis basés sur la législation existante
    • ou comme le Conseil d'Etat qui devrait traiter tous les dossiers communautaires en assemblée des deux chambres linguistiques.

22:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |