11/12/2007

Huub Broers et la R.T.B.F.

Le "Standaard" annonce ce matin que Huub Broers intervient en faveur de son ami Yves contre la R.T.B.F.

Huub déclare notamment: "Burgemeester Huub Broers (Voerbelangen) van de Limburgse faciliteitengemeente Voeren omschrijft de RTBF als een zender die de Walen 'opzettelijk verkeerd informeert' met als doel mensen te schaden of de gemoederen op te hitsen."

Voilà une déclaration qui va faire plaisir aux journalistes de la R.T.B.F. qui s'en vont systématiquement demander l'avis de Monsieur le Bourgmestre lorsque nous leur communiquons une information. Une façon très différente de faire de celle du correspondant du Belang van Limburg (qui ne demande jamais l'avis des Francophones) ou même du contact de Huub Broers à l'Agence Belga qui ne fait jamais aucun recoupement non plus de son information.

Et que faut-il dire de la justice flamande qui, lorsqu'il faut visionner des images d'un journaliste de RTL blessé par le président de la Croix Rouge des Fourons, prétend ne pas disposer d'un magnétoscope...

10:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

RTBF J'ai mon avis et toi le tien. Si les journalistes ne veulent plus d'information correcte sur les Fourons, c'est leur choix. Mais je peux vous écrire qu'ils m'ont déjà contacté.

Écrit par : Huub Broers | 15/12/2007

Un commentaire de Philochar Sur le blog de notre ami Philippe, une mise au point très documentée sur cette intervention de Huub. Cliquez sur le lien ci-dessous.

Écrit par : Jean-Louis XHONNEUX | 17/12/2007

La réalité rejoint la fiction Quand j'ai écrit mon message ci-dessus, je faisais allusion à la justice de Tongres qui n'avait pas pu visionner les images de la RTBF montrant le président de la Croix Rouge des Fourons, barre de fer en main, frappant un journaliste de RTL. Appel a été fait contre ce "non" jugement de Tongres et la Cour d'Appel d'Anvers a renvoyé le dossier à Tongres pour un nouvel examen.
Cet examen devait avoir lieu cette semaine et... Philippe Leruth annonce son report dans "Le Jour" d'aujourd'hui parce que le tribunal de Tongres ne disposerait toujours pas du matériel adéquat.
Non, la réalité dépasse la fiction.

Écrit par : Jean-Louis | 21/12/2007

Les commentaires sont fermés.