04/03/2008

Résister...

 

LaPoste

 

La tentation est grande... mais je résiste. Ce matin, dans mon courrier, une enveloppe en plastique de "La Poste", plus exactement "De Post", avec, à l'intérieur, une enveloppe déchirée du Savour Club. C'est une offre spéciale de ce club vinicole dont je suis client. C'est tentant d'ouvrir, car l'offre est là sous mes yeux, mais pourquoi l'a-t-on mise dans une pochette rédigée uniquement en néerlandais?

Les mentions sur l'enveloppe montrent clairement qu'il s'agit d'un courrier écrit en français: "Catalogue... avec de nouveaux avantages" et dans la fenêtre "N° d'Adhérent" et "Code offre". Aucun doute possible. Il s'agit bien d'un courrier en français adressé à un francophone.

Pourquoi alors le mettre dans une pochette en néerlandais? Pourquoi ce harcèlement? Toujours le même irrespect.

Et c'est pourtant bien ça qu'ont voulu les rédacteurs des circulaires Peeters et autres. Et Broers s'est vanté d'en avoir fait partie. 

La pochette retourne à la boîte aux lettres de la poste, avec la mention "En français, S.V.P.". Comme d'habitude. 

21:25 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Et la pochette a été placée dans kel bureau? Tu ne peux pas espérer qu'on ait des pochettes de toutes les langues à Anzegem et Kinrooi...
Y a des choses plus importantes...

Écrit par : AW | 05/03/2008

Respect de la loi Si un bureau régional traite le courrier destiné aux Fourons, il doit être considéré comme un bureau régional au sens de la loi et donc délivrer, selon la jurisprudence, la pochette en français pour un courrier destiné à un client francophone.

Je rappelle que les commentaires anonymes ne sont pas les bienvenus sur ce blogue-notes.

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 05/03/2008

La pochette est revenue... Ce vendredi 7 mars, la pochette est revenue dans ma boite aux lettres.

Inchangée!!!

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 07/03/2008

La poste est malheureusement composée de fonctionnaires qui font preuve de l'irrespect dont vous parlez ... ce n'est pas l'institution postale qu'il faut remettre en cause ici, mais le comportement de certaines de ses composantes.
Bon courage à vous et continuez, ne vous laissez pas marcher sur les pieds !

Écrit par : Sébastien Strazzer | 07/03/2008

Les commentaires sont fermés.