19/11/2008

Fermer la frontière?

Malgré les protestations des communes de Lanaken, Riemst et Fourons, le bourgmestre de Maastricht a décidé de construire un premier coffeeshop "extra muros" près de l'autoroute A2, tout près de notre frontière, au lieu-dit Köbbesweg à Eijsden. Il faut simplement en conclure que les flamands qui nous gouvernent à Bruxelles n'ont rien fait pour protéger nos communes contre cette décision hollandaise.

Un lecteur du journal "Het Belang van Limburg" a pourtant une solution qui me laisse rêveur: "Fermons la frontière!".

fermer_frontiere

07:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Methode Ik heb nog andere methodes dan deze! We gaan het hier niet bij laten. Als iedereen mij zou steunen en geen politiek commentaar leveren als ze eens 2 minuten moeten wachten, dan staan we sterk.

Écrit par : huub broers | 19/11/2008

Flamins et Keeskop idem Les flamins de Bruxelles sont cul et chemise avec les hollandais et ne veulent pas envenimer leurs bonnes relations orangistes. Et puis pour eux ce n'est pas plus mal que tous ces abrutis de francophones et de français viennent se foutre la santé en l'air en sniffant de l'herbe, de la coke et autres saletés achetées chez nos gentils voisins.

Écrit par : Charlier Jambe de Bois | 20/11/2008

Heisa en EVP trukendoos Deze hele drugs-heisa is een EVP (in dit geval CD&V en CDA) truuk om de media te beheersen en af te leiden van waar wij het hier over hebben, n.l. de afschaffing van de fameuze omzendbrieven voor de faciliteitengemeenten en de benoeming van de drie burgemeesters in de Brusselse Rand, die nochthans allemaal ook nederlands spreken en gemeenten besturen waar meer dan 80% van de inwoners Franstalig is.

Dat Sauwens ipv een Vlaamse wiettop maar een Vlaamse top over het Vlaamse assimilatiebeleid tav de Franstalige minderheid gaat organiseren in februari. Dat Vlaanderen weigert het door België in 2002 getekende Kaderverdrag ter erkenning van nationale minderheden te ratificeren, legitimeert de assimilatiepolitiek die, dat vedrag verbeidt, en o.m. in Voeren gevoerd wordt zeker niet. Voor hoe achterlijk verslijt de Vlaamse politiekde burger eigenlijk?

Écrit par : bep mergelsberg | 24/11/2008

Et dire qu aux prochaines elections, nos elus des partis traditionnles vont encore se demander pourquoi les partis extremistes ont encore gagne du terrain. Messieurs, il y en a marre de votre politique de non-decision. Avec un tel comportement dans une entreprise, votre C4 vous est donne de suite, mais bon, vous etes elus du peiuple, avez des droits et visiblement peu d obligations une fois elus.....

Écrit par : Roger Claessens | 28/11/2008

Les commentaires sont fermés.