23/12/2008

Les noms des rues fouronnaises

Le courrier tombe dans les boîtes aux lettres: "A partir du 1 janvier 2009 vous habitez Born 3, à 3791 Remersdaal". Non, je n'ai pas déménagé, c'est l'administration qui déménage les adresses de ses habitants. Avec élégance. Jugez à la phrase suivante: "Pour remédier à cela plus facile à traiter, la commune offre...". Vous avez compris? Moi, non plus.

Et pourtant, j'avais rêvé que le bourgmestre de tous allait se montrer à la hauteur de ses promesses.

 

rue_des_valeureux_liegeois

 

Oui, évidemment, rêver de cette rue-là, c'était de l'utopie, mais je pensais que le "bourgmestre de tous les fouronnais" n'allait pas profiter de ce dossier pour harceler et tracasser inutilement les Francophones. C'est pourtant ce qu'il fait, en leur envoyant un courrier qui ne respecte pas la langue de ses habitants, en imposant inutilement un formulaire pour demander l'intervention communale de 20 ou 10 € pour couvrir partiellement les frais qu'il leur impose, ou encore en écrivant "il ne nous est pourtant pas permis de connaître ou de registrer (le choix de) la langue de nos habitants (Conseil d'Etat)".

On a envie de lui crier: "Wat is dat?", mais il aurait trop bon puisqu'il aurait atteint son but: nous faire a... en flamand comme disait Jacques Brel.

18:47 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Le plat pays qui est le mien...

Écrit par : huub broers | 31/12/2008

Et oui... on a vu trop tard qu'il fallait encore changer la première phrase. Une centaines d'enveloppes étaient déjà parties. Mais, de toute façon on travaille. Et chez et avec nous tout va vite.

Écrit par : huub broers | 31/12/2008

Les commentaires sont fermés.