29/08/2009

Commanderie classée

 

commanderie

L'ancienne commanderie de l'Ordre allemand avec dépendances de Fouron-Saint-Pierre a été classée comme monument par arrêté ministériel du 6 juillet 2009, en raison de sa valeur historico-architecturale et socioculturelle.

Il s'agit d'une des commanderies du bailli Alden Biesen, citée pour la première fois en 1320 à l'époque du premier commandeur de Bronchorst, écrit-on dans l'arrêté de classement.

Définition de la valeur historique, en l'occurrence la valeur historico-architecturale.

Il s'agit d'un ensemble fermé, dont l'aile d'habitation en forme de L située dans l'angle nord, un bâtiment en briques avec utilisation de chaux et de marne, date des campagnes de construction des commandeurs Quaetd de Beeck et von Rolshausen zu Butgenbach de la période 1650-1675; le bâtiment adjacent au nord-est, la tour carrée et le balcon datent de la période de la reconstruction par de Potestat de Waleffe au début du XXème siècle; le bâtiment du portail avec réutilisation d'éléments originaux des siècles précédents du côté sud-est date de 1910; le plus petit bâtiment du portail du sud-est date également de 1910; l'aile de l'étable au sud-ouest et l'aile originale du portail au nord-ouest sont également du 17ème siècle dans la partie centrale; la source au sud-est date de 1666; la petite siroperie en briques au nord-ouest et l'étable en ciment du sud-ouest sont postérieurs à 1910.

Définition de la valeur socioculturelle.

Le complexe des étangs de pêche, alimentés par une des sources du Fouron et qui a fait l'objet d'un aménagement paysager, la grille d'accès en fer au sud-est, le jardin potager et les vergers d'arbres de haute tige entourés de haies sont des éléments traditionnels qui n'ont pratiquement pas été modifiés.

Un élevage piscicole est en activité dans le complexe depuis 1885.

La fabrication de sirop, plus récente, a lieu dans la petite dépendance au nord-ouest.

Cet élément agraire, la fabrication de sirop et la pisciculture, remonte pour l'essentiel au moins jusqu'à Ferraris et a été conservé jusqu'à ce jour.

FSP_Capturer

Google.

Un éventuel recours contre ce classement doit être introduit avant le 21 octobre 2009. 

16:34 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2009

Huub et Cie ne sont pas des imbéciles!

Si l'adage selon lequel il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis est bien vrai, alors Huub Broers et compagnie ne sont pas des imbéciles.

 

contournement

Alors qu'ils avaient invoqué toutes les raisons possibles pour s'opposer au projet de José Smeets de créer une route de contournement à Fouron-le-Comte il y a une dizaine d'années, le collège des bourgmestre et échevins de Fourons a décidé, en sa séance du 7 juillet 2009 à laquelle José Smeets n'assistait pas, de créer une sortie d'urgence du complexe communal de la Schietekamer.

Le premier argument utilisé est celui que José Smeets invoquait aussi: "l'importance de la circulation dans le village de Fouron-le-Comte et le passage difficile".

Reste à voir maintenant la souplesse d'esprit des services de l'urbanisme de Hasselt qu'ils avaient convaincu du contraire il y a dix ans.

08:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2009

La fin des vacances: un conseil communal est convoqué.

Il y a une dizaine de points à l’ordre du jour du conseil communal convoqué pour le jeudi 27 août à 20 heures, mais un point retiendra l’attention. Il s’agit de l’application du droit de préemption que la Flandre s’est donnée dans une vingtaine de communes (en gros BHV + Fourons et quelques communes envahies par les riches hollandais près d’Anvers). Pour contrer un projet de jeunes fouronnais (évidemment francophones), la "Petite propriété terrienne" de Tongres s’intéresse à la rue de la maison communale à Fouron-le-Comte (appelée "rue du 1er septembre" par Broers pour humilier les francophones évidemment).

José Smeets s’est opposé à l’avis que le Collège des Bourgmestre et Échevins voulait émettre à ce sujet. Voilà pourquoi le conseil communal devra en parler.

 

FLC_MC_20071115_001

Il s'agit d'un projet immobilier en face de ce complexe communal qui n'arrête pas de s'agrandir à la suite des nombreux engagements de personnel administratif.

D'autres informations concernant ce conseil communal sont disponibles ici.

08:04 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |