10/05/2010

Al Capone avait une blanchisserie, le P$ liégeois a Tecteo et Huub Broers est au conseil d'administration

La stratégie de Tecteo inquiète le député wallon Pierre-Yves Jeholet (MR).
TECTEO2

S’affichant désormais comme un opérateur multifacettes avec des intérêts dans les médias (BeTV, Twizz), le triple-play (télédistribution combinée à la téléphonie et Internet), les services Internet (Win) et les fonds de pension (Ogeo fund), Tecteo (ex-ALE) continue à susciter des interrogations. Concrètement, des observateurs se posent des questions sur la stratégie de développement de la société. Le député wallon, Pierre-Yves Jeholet (MR) a interpellé récemment les ministres régionaux Jean-Claude Marcourt (PS, Economie, Technologies nouvelles) et Jean-Marc Nollet (Ecolo, Energie, Développement durable) sur la question. Quelles sont les intentions claires du management ? Le statut bi-régional de Tecteo empêche-t-il tout contrôle du gouvernement wallon sur le projet économique de l’entreprise? Les clients dépendant de la distribution d’électricité de Tecteo paient-ils plus cher, la diversification des activités de l’ex-ALE est-elle responsable des tarifs élevés imposés aux consommateurs ? Pour le député libéral wallon, des réponses claires s’imposent.

Malheureusement, il y a eu une erreur d’aiguillage, les services du Parlement ayant transféré les questions au ministre Paul Furlan (PS, Pouvoirs locaux).

Le ministre Furlan a néanmoins apporté des réponses à la marge au député Jeholet. "Aucun accord de coopération n’étant intervenu à ce jour en application de la loi spéciale du 8 août 1980, Tecteo n’est aujourd’hui plus soumis aux dispositions du code de la démocratie locale et de la décentralisation relatives aux intercommunales et à la tutelle. Pour cette raison, je ne suis pas en mesure de me prononcer sur les éléments relatifs aux engagements intervenus depuis lors ou encore sur la gestion économique de l’intercommunale", lit-on dans sa réponse. Mais il précise avoir entrepris les démarches en vue de la conclusion d’un accord de coopération avec les autres Régions pour que la tutelle wallonne s’exerce aussi sur les intercommunales plurirégionales. Les ministres Marcourt et Nollet seront de nouveau sollicités cette semaine sur la stratégie de Tecteo.

(D'après un article de Philippe Lawson dans  "La Libre Belgique" du 10 mai 2010 - Le titre a été emprunté à un commentaire d'un lecteur de La Libre Belgique).

La décision de la commune des Fourons d'adhérer à TECTEO le 18 juin 2009 a déjà fait l'objet de commentaires sur le site du Groupe "Retour aux Libertés".

 

09:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Et bien oui! Je suis fier que nos amis Wallons m'ont accepté dans leur conseil d'administration comme représentant de la communauté fouronnaise. Et en plus: on se respecte.

Écrit par : huub Broers | 13/05/2010

Les commentaires sont fermés.