31/12/2010

Ech kal och Plat

 

La valeur de notre langue régionale

Ech_kal_och_Plat.jpg

Ech kal och Plat - Cette devise se répand dans notre région depuis plus d'une décennie. Ceux qui craindraient qu'elle puisse propager un quelconque apartheid ont mal compris l'objectif. Les adeptes de notre patois régional ne sont nullement exclusivistes. Ils savent et ils soulignent (par le och en italique) que le dialecte ancestral doit rester une des langues potentielles de notre vie sociale et culturelle - tout comme chez nos voisins au Grand-Duché de Luxembourg ou dans la province de Limbourg aux Pays-Bas. Or, il est établi qu'une forme plus ancienne de notre dialecte était la langue maternelle de Charlemagne, bâtisseur de l'Europe à autant d'égards. Son biographe Einhard confirme qu'il fit rédiger une grammaire et rassembler la littérature de sa langue. En outre, il ne faut pas ignorer que pendant des siècles et jusque vers 1600 (avènement de la langue de Luther) un système normalisé était la scripta des administrations et de la diplomatie des territoires entre Meuse et Rhin. Actuellement encore, le fait est que seule cette langue ancestrale, riche de ses variantes diverses, soignée par nos auteurs locaux et promue par nos troupes de théâtre, est capable de remplir sans heurts la fonction de médium international par-delà les Trois Bornes. Langue a-politique commune à la région entre Maastricht, Aix-la-Chapelle et Liège, notre dialecte francique carolingien a la vocation de servir à la fois de pont eurégional et de fondement du plurilinguisme, dont il a été le garant, p. ex. à Aubel, durant autant de siècles avant 1914.

Extrait de « De Balaade van de Moresender Brök » de Leo Wintgens – HELIOS & OBELIT (Cahiers de Linguistique), Montzen, 2004.

Dans ce livre, Leo Wintgens a publié un poème en langue régionale concernant Rémersdael (Rémeschdel). Je l'ai illustré pèle-mèle avec quelques photos sélectionnées sur mon disque dur.

Par ailleurs, OBELIT et HELIOS ont publié en 2010 un livre concernant un curiosité régionale et européenne: Moresnet Neutre.

 

Moresnet_Neutre.jpg

Vous pouvez obtenir ce volume (304 pp. A4, rédigé en 5 langues, richement ill.) en versant la somme de 39,90 EUR + 7,20  EUR de port au compte d’OBELIT  731-0021321-53.

 

 


 

14:59 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/12/2010

La commune communique

Via sa page sur Facebook, la commune des Fourons communique:

Pas de collecte porte-à-porte des PMC à cause de routes enneigées et verglacées (ce mardi 21 décembre)!

Limburg.net et les firmes de collecte comptent sur la compréhension des habitants et demande de rentrer les déchets qui n’ont pas été enlevés et de les remettre au prochain enlèvement.
Plus d'info? prenez contact avec le service environnement :04 381 90 53

Par ailleurs, le conseil communal des Fourons se réunira le mardi 28 décembre prochain. Plus de détails à ce sujet ici.

12:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2010

bpost s'améliore, mais il y a encore du travail

CPCL_421028b.JPG

bpost s'est engagé à rendre son site  internet en français conforme à la législation linguistique. La ministre Vervotte l'a écrit à la Commission permanente de Contrôle linguistique (dans une lettre où elle qualifiait aussi La Calamine de commune francophone!).

La Commission permanente de Contrôle linguistique a pris acte de cet engagement dans son avis n° 42.102 en précisant bien que les noms de lieux qui ont une traduction officielle doivent figurer en français sur le site internet en français de bpost (la nouvelle appellation de "La Poste").

09:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Général, Politique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |