29/04/2011

Intermarché n'aime pas les Francophones?

Warsage-(2).jpg

Les Fouronnais ont eu la surprise de voir arriver aujourd'hui le premier dépliant de l'Intermarché de Warsage... exclusivement en néerlandais. Est-ce que la clientèle des Francophones des Fourons n'est pas souhaitée dans ce nouvel établissement? La question est posée et on verra dans les prochaines semaines si les responsables vont corriger le tir.

18:25 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

de la merde

Écrit par : olga | 03/05/2011

Il est vrai que nous sommes toujours laisser sur le carreau!!
Nous, francophone de fouron le comte, recevons presque rien en français,mais cela ne m' empêchera pas d' y faire mes courses bienvenue ou pas.

Écrit par : sian fanny | 06/05/2011

Voici la réponse d'Intermarché:
Le 6 mai 2011


Cher Monsieur Xhonneux,

J’ai bien reçu votre mail du 29 avril dernier concernant l’envoi de nos folders en néerlandais sur votre commune.

Je tiens tout d’abord à vous assurer que ceci n’est nullement une provocation envers les habitants francophones de votre commune. En effet, les folders sont distribués dans la langue renseignée par la poste.

Notre groupement étant constitué d’exploitants indépendants, j’ai immédiatement averti Monsieur Donnay qui tient à s’excuser pour avoir heurté involontairement la sensibilité des habitants de Fourons. Il me signale que toute personne désirant une version francophone peut laisser ses coordonnées en point de vente et le folder lui sera envoyé par la poste à son attention. De plus des exemplaires du folder d’ouverture sont à la disposition des clients sur le point de vente dans la langue désirée.

J’espère avoir répondu au mieux à votre demande et reste à votre disposition pour toute autre question souhaitée.

En vous remerciant de la confiance que vous accordez à notre enseigne, je vous prie de croire, Monsieur Xhonneux, à l’expression de mes meilleures salutations.

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 08/05/2011

Les circulaires Peeters et Martens s'imposent donc aussi à Warsage, apparemment....

Écrit par : phileruth | 14/05/2011

deux remarques: en français on est laisséS sur le carreau et francophones prend un S au pluriel. Ensuite on dirait en néerlandais que c'est du mierenneukerij....
pas étonnant que la Belgique soit ingouvernable!!

Écrit par : alex woos | 23/07/2011

deux remarques: en français on est laisséS sur le carreau et francophones prend un S au pluriel. Ensuite on dirait en néerlandais que c'est du mierenneukerij....
pas étonnant que la Belgique soit ingouvernable!!

Écrit par : alex woos | 23/07/2011

D'accord pour les remarques concernant l'orthographe d'une commentatrice, mais l'éventuelle mauvaise orthographe d'une locutrice ne change rien au fait qu'elle s'exprime dans cette langue.
Pas d'accord en ce qui concerne la "mierenneukerij" évoquée par Alex Woos. Il faut savoir que les fameuses circulaires Peeters ont été écrites à l'époque où Van den Brande était ministre-président de la Flandre. A cette époque, Huub Broers travaillait au cabinet Van den Brande et il s'est vanté d'avoir participé à la rédaction des fameuses circulaires. Leur but était simple: harceler (via les administrations) les Francophones jusqu'à ce qu'ils s'adaptent ou déménagent. La chambre flamande du Conseil d'Etat n'a jamais annulé ces circulaires pourtant jugées illégales par ailleurs.
Maintenant, les politiques flamands tentent de faire croire au secteur privé que les circulaires sont également applicables aux publicités commerciales (enseignes dans la grande périphérie de Bruxelles et les toutes boîtes chez nous). La patron de l'Intermarché de Warsage est tombé dans le panneau.
Il m'avait promis de mettre fin aux envois unilingues néerlandais après 2 mois (car la commande était déjà passée pour les 2 premiers mois). J'ai malheureusement constaté que nous recevons encore toujours la publicité unilingue en néerlandais, mais tous les clients qui en font la demande à l'Intermarché de Warsage reçoivent aussi une publicité adressée en français.

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 23/07/2011

La critique est aisée.
Donnez lui le temps de démarrer , essayez plutot de l'aider
Les produits restent les meme pour les francofones et les nérlandophones , alors ne faisons pas autant d'histoires

Écrit par : heuss | 06/08/2011

"Donnez-lui le temps de démarrer", dites-vous.
Voilà trois mois qu'il a démarré et qu'il nous a promis de mettre fin à l'envoi exclusif de dépliants en néerlandais dans les Fourons.
Il en avait commandé pour les 2 premiers mois, mais cela allait changer ensuite. Pas encore vu le moindre changement à ce sujet.
Encore heureux que les produits pour les Francophones des Fourons ne soient pas marqués d'une étoile, par exemple. Rendez-vous compte que nous, Fouronnais francophones, sommes chez nous et que nous ressentons tout dépliant déposé dans notre boîte aux lettres comme une agression, surtout lorsqu'il vient d'un commerce établi en Wallonie.

Écrit par : Jean-Louis XHONNEUX | 07/08/2011

Comment retrouver un équilibre politique, si on s'attarde à de petites broutilles tel que celle-ci , quand on voit tous les malheurs aux seuil
de nos portes .
A l'époque où nous sommes ,avec les moyens de locomotion que l'on a ,les personnes concernées se rendront bien
à l'intermarché pour donner leur avis ou leur adresse ( comme proposé ) sans faire une affiche publique.
Où est l'intérêt de ne pas contenter sa clientèle ?

Écrit par : coco | 08/08/2011

Les commentaires d'auteurs non identifiés ne seront plus acceptés.
Mais la question que vous posez est bonne: "Où est l'intérêt de ne pas contenter sa clientèle ?". Il faut la poser à certains commerçants.

Écrit par : Jean-Louis Xhonneux | 08/08/2011

Bonne décision.
Bonne chance quand meme à tous ceux qui ont le courage de se lancer comme indépendants à l'époque où l'on est .

Écrit par : coco | 10/08/2011

Les commentaires sont fermés.