11/12/2007

Huub Broers et la R.T.B.F.

Le "Standaard" annonce ce matin que Huub Broers intervient en faveur de son ami Yves contre la R.T.B.F.

Huub déclare notamment: "Burgemeester Huub Broers (Voerbelangen) van de Limburgse faciliteitengemeente Voeren omschrijft de RTBF als een zender die de Walen 'opzettelijk verkeerd informeert' met als doel mensen te schaden of de gemoederen op te hitsen."

Voilà une déclaration qui va faire plaisir aux journalistes de la R.T.B.F. qui s'en vont systématiquement demander l'avis de Monsieur le Bourgmestre lorsque nous leur communiquons une information. Une façon très différente de faire de celle du correspondant du Belang van Limburg (qui ne demande jamais l'avis des Francophones) ou même du contact de Huub Broers à l'Agence Belga qui ne fait jamais aucun recoupement non plus de son information.

Et que faut-il dire de la justice flamande qui, lorsqu'il faut visionner des images d'un journaliste de RTL blessé par le président de la Croix Rouge des Fourons, prétend ne pas disposer d'un magnétoscope...

10:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/11/2007

Les amendes de la "ZORGKAS"

Assurance dépendance flamande : comment réagir aux amendes administratives infligées par la Vlaamse Zorgkas !

Il appert que la Vlaamse Zorgkas mène actuellement une procédure de grande envergure de recouvrement de créances (cotisations impayées), par voie de signification par exploit d’huissier, à l’encontre des débiteurs.

Cette intervention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté du Gouvernement flamand du 19 janvier 2007 modifiant l’arrêté du Gouvernement flamand du 16 mai 1995 relatif au recouvrement des créances non fiscales pour la Communauté flamande et les organismes qui en relèvent.
Voir la suite...

 

16:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

23/11/2007

Un conseil communal houleux.

Un ordre du jour très court (8 points). On s'attendait à une petite séance administrative de transition entre le conseil "show télévisé" du 25 octobre et le conseil de fin d'année en décembre.

Il n'en fut rien. La présidente et le bourgmestre étaient très nerveux.

Avaient-ils vu le sketch de François Pirette? Huub Broers avait une curieuse ressemblance avec ce ministre flamand lorsqu'il répond au journaliste de RTL-TVI.

 

15:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/11/2007

NON , CE NE SERONT PAS MARGRATEN ET EIJSDEN QUI DESSERVIRONT FOURONS D'ICI JUILLET 2009 EN MATIERE D'INCENDIE.

La presse tant francophone que néerlandophone a fait écho à un communiqué du bourgmestre de Fourons annonçant une convention de coopération avec Bilzen pour l'organisation du futur poste avancé de Fourons . Dans ce communiqué on pouvait par ailleurs lire aussi :
"dans l'attente du nouveau poste avancé, les corps de pompiers néerlandais de Margraten et Eysden se chargeront des interventions à Fourons. Jusqu'à la conclusion du nouvel accord de coopération, Fourons dépendait encore des pompiers de Herve ..;"
Cette affirmation est totalement dénuée de fondement et résulte d'une mauvaise interprétation par les bourgmestres de Bilzen et Fourons de la note de l'inspection générale des services d'incendie du 16 décembre 2006 qui avait donné son aval pour la création d'un poste avancé.
La décision du Ministre Dewael, prise en période d'affaires courantes sans l'aval des autres partenaires gouvernementaux, n'est applicable qu'au 1er juillet 2009 et d'ici là c'est évidemment le statut-quo.
Très concrètement, jusqu'au 1er juillet 2009 au moins, le service d'incendie de Herve est le seul compétent sur le territoire de Fourons et la seule convention d'entraide existante et applicable date de 1978 et permet au service d'incendie de Herve (poste avancé de Battice) d'appeler en renfort le service d'incendie de Plombières en cas de besoin à Rémersdael et Teuven (pour des raisons de proximité).
Pour le groupe RETOUR AUX LIBERTES.

José SMEETS,
chef de groupe. 

17:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

15/11/2007

Au tour du cimetière de Fouron-le-Comte!

L'opération a débuté il y a deux ans au cimetière de Mouland, elle s'est poursuivie l'année suivante à Rémersdael et c'est le tour maintenant du cimetière de Fouron-le-Comte. Le panneau placé à l'entrée montre l'ampleur de l'opération: toutes les tombres surlignées en rose doivent être régularisées ou elles seront enlevées par les bons soins de l'administration communale:

20071115_007_panneau

Parierez-vous avec moi pour dire que la première tombe qui sera victime de l'opération sera probablement celle de Monsieur Philippe Steenebruggen? Elle a déjà été vandalisée quelques fois par les "amis" de la majorité VBL.

20071115_010_Steenebruggen

Mentions gravées sur la tombe:

Ici reposent
PHILIPPE STEENEBRUGGEN (alias de Pontpier)
né à Bruxelles le 12 fevrier 1899
décéde a ixelles le 17 fevrier 1970
secrétaire adjoint honoraire de l’Université libre de bruxelles
CONSEILLER PROVINCIAL DU BRABANT
Président de l’association des amis des Fourons
militant wallon
resistant civil 1940-1945 – resistant par la presse clandestine 1940-1945
commandeur de l’ordre de leopold
chevalier de l’ordre de leopold ii avec ruban a rayure d’or
 
et son epouse regrettee
Lucie-Solange Benstant
née a pommiers (aisne) France le 28 novembre 1898
decedee a bruxelles le 9 octobre 1968
 

16:55 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/11/2007

Au secours!

Le journal "De Maas", comme d'autres (Philippe ou Pierre) l'ont déjà appelé sur leurs blogues, a pris la mauvaise habitude de ne plus relater que les mauvaises nouvelles pour les Fouronnais francophones.

Dernier exemple en date, l'annonce de ce samedi de la création d'un poste d'incendie...

 20071110_LaMeuse_Pompiers

Sans aucune déontologie journalistique, le journal reproduit quelques informations fausses sans avoir pris la peine de faire la moindre vérification.

  • "De Maas" a-t-elle demandé aux pompiers de Herve si leur temps d'intervention est bien de 17 minutes en moyenne?
  • S'est-elle interrogée sur la "possibilité" et la légalité d'une présence des pompiers de Margraten et de Eijsden sur le territoire fouronnais dès maintenant?
  • Quelles études sérieuses ont démontré que le temps d'intervention serait moindre avec une équipe de volontaires disséminée sur le territoire fouronnais?

13:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une provocation de plus de l'Autorité flamande

Des travaux sont en cours entre Rémersdael et Veurs. Ils sont financés par Aquafin et la Région flamande.

20071112_Aquafin

Notre très légaliste bourgmestre sait très bien que les affichages de ce genre doivent être faits dans les deux langues.

Quelles démarches a-t-il déjà entreprises pour que ce panneau soit bilingue?

 

12:32 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/11/2007

Résolution de l'A.I.D.L.C.M.

Réuni à Marseille le 10 novembre 2007, le conseil d'administration de l'A.I.D.L.C.M. (Association internationale pour la Défense des Langues et Cultures menacées) a pris connaissance de l'évolution de la situation des minorités en Belgique, sur base du rapport de Jean-Louis Xhonneux, son secrétaire territorial belge.

  1. Dans l'hypothèse de la scission de la Belgique et d'une déclaration d'indépendance de la Flandre (hypothèse de moins en moins invraisemblable comme l'a montré le vote de ce mercredi 7 novembre 2007 à la commission de l'intérieur de la Chambre, la Flandre devra suivre la procédure imposée aux nouveaux adhérents du Conseil de l'Europe. Cette perspective rassure l'A.I.D.L.C.M.puisque tous les nouveaux membres doivent préalablement donner leur accord sur les conventions et chartes existantes. Les actuelles hésitations flamandes empêchant la ratification de la Charte européenne sur la protection des minorités ethniques et linguistiques disparaîttraient donc du fait de cette nouvelle adhésion et les autres composantes de la Belgique n'auraient plus de problème pour une ratification définitive.
    Par ailleurs, en cas d'éclatement de la Belgique, il n'appartient pas à l'A.I.D.L.C.M. de se prononcer sur la fixation des frontières dès que les aspirations des différentes minorités linguistiques auront été prises en compte.
  2. Dans l'hypothèse plus probable de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral belge et de la poursuite de l'existence du Royaume de Belgique, né de la révolution belge de 1830, l'A.I.D.L.C.M. rappelle l'indispensable protection des minorités linguistiques qui vivent sur son territoire et condamne les vexations imposées à ces populations (par la circulaires Keulen, Martens, Peters ou Vandenbrande...) ou l'intolérance à l'égard de leurs élus (interdiction de s'exprmer en français dans les conseils communaux, même dans les communes où des facilités sont prévues par la loi, blocage des nominations des bourgmestres de communes de la périphérie bruxelloise, blocage de la nomination des présidents de CPAS de la périphérie ou impossibilité de nommer des échevins dans ces mêmes communes).
    Pour garantir le fonctionnement harmonieux du régime des facilités et des lois sur l'emploi des langues, il existe certains mécanismes comme:
    • la Commission permanente de Contrôle linguistique dont le fonctionnement devrait être amélioré puisqu'elle n'est même plus capable d'émettre des avis basés sur la législation existante
    • ou comme le Conseil d'Etat qui devrait traiter tous les dossiers communautaires en assemblée des deux chambres linguistiques.

22:21 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/10/2007

Huub Broers tout nu !

Notre bourgmestre s'est donc révélé entièrement devant Geertje De Ceuleneer. Cette dame l'a effeuillé entièrement...

Broers-Conseil-communal-25-10-07-011
 

Qu'en retenir?

1. Qu'il a la politique dans la peau. Elle ne lui a pourtant pas enlevé la peau.

2. Qu'il dort très peu.

3. Qu'il est charmeur et qu'il ne présente que le beau côté de sa personne. Son bon profil. Nous le savions comédien. Ceci n'est qu'une confirmation.

Rassurez-vous. Tout cela s'est passé pendant une émission de radio (DNA sur Radio 1 - VRT) et l'effeuillage était bien virtuel.

Il a testé sa petite idée concernant les facilités. Inacceptable évidemment. Pourquoi échangerions-nous des facilités "éternelles" et "bétonnées dans la constitution" contre l'adoucissement de circulaires illégales (voir l'étude juridique de Maître Tangui Vandenput au sujet des arrêts de décembre 2004)?

Il a aussi annoncé que Williameke le remplacerait durant la prochaine législature. Oui, au fait, il n'a pas précisé que ce serait le petit, mais il a dit que cela devrait être un jeune. Or, dans leur groupe, ils sont tous de la même génération, sauf sa cousine qui n'est pas un foudre ... électoral et Williameke qui a réussi la plus forte progression. Voilà une information qui va faire plaisir à Jacky, Jean et Annemie. 

07:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

25/10/2007

Une proposition de Nico Droeven animera le conseil communal

Droeven_Nico

Nico Droeven propose en effet au conseil communal fouronnais de ce jeudi 25 octobre une décision  qui a déjà été soumise lundi au vote de 3 conseils communaux de la périphérie :

En vertu de l’arrêt 26/98 pris le 10 mars 1998 par la Cour Constitutionnelle, qui considère que l’obligation d’utiliser le néerlandais au cours des séances du conseil communal ne s’applique qu’aux bourgmestres et aux échevins, mais pas aux conseillers communaux, Nico Droeven propose au conseil communal d’utiliser le français pendant les séances du conseil communal, mais aussi du conseil de police ainsi qu’au sein des diverses commissions.

Dans l'ordre juridique de ce pays, la Cour Constitutionnelle est évidemment le sommet, mais pour les flamingants de VBL, la "loi" ce sont les circulaires. Et pour eux, la "wet is de wet". Qui leur dira que les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont supérieurs? Certainement pas De Wever et Leterme, ni Dewael et Marijn (inburgering!!!) Keulen.

 

---------------------------------------------------------------------------------

28/10/2007: 

Est-il vraiment nécessaire de dire que l'accueil n'a pas été chaleureux?

Vous en trouverez la relation sur le site du groupe Retour @ Libertés

08:08 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2007

De qui se moque-t-il?

Un supporter bien connu du Standard de Liège écrit sous le titre "Taalgebruik":

  • Ons bestuur zal de taalwetgeving nauwlettend naleven.
  • Tegenover de bezoekende inwoners zal een taalhoffelijkheid aan de dag gelegd worden.

Cela veut dire qu'en matière linguistique, l'administration communale  des Fourons, dirigée par ledit supporter du Standard de Liège, annonce qu'elle appliquera scrupuleusement la législation linguistique et qu'elle mettra "une" (?) courtoisie linguistique en oeuvre à l'égard des habitants qui rendront visite à la maison communale.

Pourquoi notre administration communale doit-elle annoncer qu'elle appliquera la législation linguistique? Est-ce qu'une administration n'applique pas tout simplement TOUJOURS la loi? En l'annonçant ici, le supporter du Standard de Liège précise, sans le dire, qu'il appliquera la loi telle qu'elle a été déformée par les circulaires flamandes (il a participé à leur rédaction). Ce n'est donc pas la loi qu'il appliquera, mais un ersatz de celle-ci.

La deuxième phrase est encore pire: les habitants ont un droit absolu aux facilités. Il n'est donc pas nécessaire d'être courtois au point de vue linguistique à leur égard. Il faut tout simplement appliquer la loi qui nous donne des facilités. Ce que la phrase veut dire en fait, c'est que toute personne qui se présentera à l'administration communale et qui ne sera pas un habitant (inscrit) des Fourons, se verra adresser la parole uniquement en néerlandais.

Si donc un joueur du Standard de Liège veut se faire domicilier chez nous, aussi longtemps qu'il n'y sera pas inscrit, il ne pourra pas demander qu'on lui parle en français... Mais, en fait, les joueurs du Standard de Liège, parlent-ils français?  Avec des supporters comme Leterme et l'autre, j'en doute.

17:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/10/2007

Excellente ambiance à la Fête du Peuple fouronnais

La presse a déjà commenté la 31ème Fête du Peuple fouronnais. Mon propos ici est de montrer l'excellente ambiance qui y règnait. Le Foron publiera les textes des interventions. La message de Pierre-André Comte est déjà disponible sur le site de l'Action fouronnaise. Vous pouvez même voir l'intégralité du discours de José Happart sur le site de RTLinfo.

Je voudrais vous livrer quelques photos de Paula vous montrant l'ambiance:

2007-09-30-14-29-47
Véronique Dekeyser, députée européenne, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, José Happart, José Smeets, Jean-Louis Xhonneux, Nico Droeven, Bernard Wesphael et Elio di Rupo, à la fin du repas.

2007-09-30-15-05-13

Le Sénateur Philippe Mahoux, Jean-François Istasse, Président du Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, Paul-Emile Mottard, député provincial, et Bernard Wesphael, député régional.

2007-09-30-16-52-38

Traditonnellement, les orateurs remontent sur la scène pour l'interprétation du "Compagnon fouronnais":

Jean-Yves Joholet, député fédéral (MR), Grégory Happart, André Smets, bourgmestre de Herve (CDH), Nico Droeven, José Smeets, José Happart, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège (PS), Eric Libert, échevin de Rhode-St-Genèse (FDF). Et de dos à l'avant-plan: Paul-Emile Mottard, député provincial, Elio Di Rupo, président du PS et bourgmestre de Mons, Michael Daerden, ministre wallon, Marc Tarabella, ministre wallon, et Louis Smal, député fédéral. 

09:12 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

26/09/2007

Huub Broers en Pologne et Fourons à Liège ?

Le bourgmestre des Fourons est parti ce matin en Pologne... Clin d'oeil(il annonce son retour pour lundi Triste).

Le P.S. et le M.R. annoncent le dépôt d'amendements à la commission de l'intérieur de la Chambre prévoyant le retour des Fourons à la province de Liège Sourire.

Belle surprise pour Huub à son retour: Fourons en province de Liège Clin d'oeil.

 On peut rêver, non?

09:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Les orateurs de la 31ème Fête du Peuple fouronnais

La liste des orateurs de la partie officielle de la 31ème Fête du Peuple fouronnais, qui se déroulera ce dimanche 30 septembre au Centre sportif et culturel des Fourons, est maintenant connue:

 15h30 : Interventions politiques :

- José Smeets, Echevin (de l’opposition R@L) des Fourons
- Bernard Wesphael, député wallon (Ecolo)
- André Smets, Bourgmestre de Herve (CDH)
- Eric Libert, Echevin de Rhode-Saint-Genèse (FDF)
- Pierre-Yves Jeholet, Député fédéral (MR)
- Willy Demeyer, Bourgmestre de Liège (PS)
- José Happart, Président du Parlement wallon, Président de l’Action fouronnaise.

07:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/09/2007

FOURONS CONTRE MAASTRICHT

Sous ce titre, le journal "Le Jour - Le Courrier" de ce mardi 25 septembre 2007 annonce l'action entreprise contre le déplacement des coffee-shops de Maastricht vers la périphérie.

Les communes de Lanaken. Riemst et Fourons veulent traîner la ville de Maastricht devant la justice si elle persiste dans son projet de déménager ses coffee-shops vers la frontière belgo-néerlandaise, rapportait lundi «Het Belang van Limburg». Les trois communes se sont adressées ensemble pour ce faire à un bureau d'avocats néerlandais.

«Maastricht veut se débarrasser sur les communes frontalières des effets secondaires qu'entraîné l'exploitation de coffee-shops», estiment celles-ci qui affirment qu'il s'agit d'une atteinte aux accords de Schengen.

Les trois communes qui ont déjà bloqué un budget pour la défense de leurs intérêts, ont l'intention d'agir via leur avocat dès que la ville de Maastricht aura pris une décision définitive sur le sujet

 

08:46 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2007

Est-ce possible à moins de 400 km de Paris?

J'ai reçu un courriel de France et je vous le livre avec plaisir:

Monsieur,

Je suis français et vivement intéressé comme bon nombre de mes concitoyens par la situation cahotique qui règne en Belgique. A ce titre et afin de mieux saisir les complexités qui émaillent cette crise, je consulte régulièrement le forum du journal Le Soir et y prend une part active.

Je suis surpris par le nombre important de wallons tentés par le rattachement de votre province à ce que j' appelle la mère patrie et croyez bien que je ne peux que les encourager.

Je viens de consulter votre manifeste sur les FOURONS et je suis véritablement scandalisé. Comment est-il possible qu'à 400 km de Paris une chose pareille puisse se dérouler dans l'anonymat le plus total !!??? On se croirait dans l'ex-yougoslavie la violence en moins.

Bref, je tenais à vous remercier pour votre sujet éclairé et croyez bien que je vais sensibiliser les gens qui m'entourent et dont la cause wallone ne leur est pas indifférente. Il y aura toujours de la place pour la wallonie au sein de notre République.

Fraternellement et francophonement votre.

Pascal PREUX.

07:48 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/09/2007

Information sur la structure d'aménagement

structure
Votre facteur a déposé un document important dans votre boîte aux lettres. Comme déjà écrit précédemment, les conséquences de l'adoption de ce document se feront sentir pendant de nombreuses années. Lisez-le attentivement. Allez à la réunion d'information qui y est organisée, mais vous pouvez aussi attendre celles qui seront organisées par le groupe "Retour aux Libertés" et qui seront annoncées dans les prochaines semaines.

17:55 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Nouvelle invasion de riches hollandais

C'est un article du "Het Belang van Limburg" qui le dit. Les propriétaires de villas de Wassenaar et de Hilversum auront avalé leur champagne de travers en entendant la Reine Beatrix annoncer une nouvelle augmentation des taxes sur les habitations individuelles pour payer le coût du vieillissement de la population.
La taxe hollandaise sur l'immobilier est déjà le double de notre revenu cadastral belge, mais ce n'est pas parce qu'elle coûterait bientôt le triple que les propriétaires de villas d'un ou deux millions d'euros déménageraient bientôt.
Sinnich
La grande invasion hollandaise s'est produite il y a une quinzaine d'années, dit le journal limbourgeois, lorsque les droits de donation ont été considérablement augmentés. C'est encore toujours ce qui pousse les riches hollandais à déménager.
En effet, un entrepreneur néerlandais qui, à sa retraite, veut donner ses parts ou ses biens immobiliers à ses enfants, doit payer beaucoup de taxes. Mais s'il se fait naturaliser belge ou s'il habite pendant dix ans en Belgique, il ne paie pas un centime. C'est évidemment un argument important. De plus, les parcelles sont généralement plus grandes en Belgique et les normes urbanistiques moins contraignantes.
Au cours des 12 derniers mois, 8.514 hollandais se sont établis en Belgique (sur un total de 122.084). La plupart en région anversoise, mais il y en a aussi un millier dans les Fourons.
Il y a cependant encore une autre sorte d'immigrants hollandais. Ce sont les propriétaires hollandais qui habitent en Belgique mais qui travaillent en Hollande, et qui peuvent, depuis le 1er janvier 2002, décompter la charge d'emprunt de leur hypothèque. Depuis ce moment-là, pas mal de travailleurs des communes frontalières font la chasse aux maisons en Belgique. On trouve en effet une maison contiguë, qui coûte facilement 400.000 € en Hollande, aux environs de 300.000 € en Belgique.

17:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/09/2007

A travers les ruines de la Belgique

Il y a quelques semaines, un ami moulannais découvrait une petit livre intitulé "A travers les ruines de la Belgique" dans sa fantastique bibliothèque. Il m'a remis ce livre au titre particulièrement évocateur pendant ces négociations gouvernementales en me demandant d'en faire le meilleur usage.

Parcourant l'ouvrage de 68 pages, écrit par Paul CALAME, professeur à l'Ecole cantonale à Porrentruy, envoyé spécial de la Gazette de Lausanne et du Démocrate de Delémont, édité par la Librairie F. Rouge à Lausanne en 1917, mais surtout imprimé par Boéchat et Cie à Delémont, je me suis dit que ce livre devait retourner à Delémont.

L'Imprimerie Boéchat est en effet mêlée de très près à la libération du Jura puisqu'elle a été dirigée pendant de nombreuses années par Roland Béguelin, le père de la patrie jurassienne.

remiselivre

J'ai donc remis ce livre, ce samedi 8 septembre 2007, à Pierre-André Comte, secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ), en présence d'Olivier Maingain, président du FDF, député-bourgmestre de Woluwé-Saint-Lambert, qui s'était échappé des négociations gouvernementales pendant 36 heures, à l'Hôtel de Ville de Delémont.

 

08:06 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/07/2007

Fête nationale

Un ami wallon m'écrit ce matin et raconte ainsi l'histoire du drapeau belge: le [drapeau] jaune et rouge était le drapeau sous lequel défilaient les volontaires de 1830, et ce n'est que pour porter respect à leurs morts au combat de la libération, qu'y fut ajoutée la bande noire le long du support.
Soyons donc plus que jamais WALLONS éyé fir di liesse.

 

drapeau_belge

 

L'histoire, rappelée par Wikipedia, est cependant légèrement différente :

Au lendemain de la représentation de La Muette de Portici (26 août 1830), des drapeaux aux couleurs les plus variées sont arborés dans la ville de Bruxelles. Mais le drapeau français flotte sur la façade de l'Hôtel de Ville. Alarmé par cette tentative de récupération de la Révolution par les partisans de la France et par les meneurs étrangers, Lucien Jottrand, avocat et journaliste à la rédaction du Courrier des Pays-Bas, charge son ami Édouard Ducpétiaux de faire revivre les couleurs déployées lors de la Révolution brabançonne de 1790 et l'éphémère États-Belgiques-Unis.

Comme déjà, en février 1790, les partisans de la France avaient tenté de diffuser le drapeau français à Bruxelles, Ducpétiaux se précipite vers la Grand-Place, et à quelques pas de là, au coin de la rue de la Colline, fait irruption dans le magasin d'aunage des époux Abts. Marie Abts confectionne sans tarder deux drapeaux composés de trois bandes de mérinos, placées horizontalement.

Le premier ira flotter à l'Hôtel de Ville à la place de l'étendard français ; le second est pris en charge par un ami de Ducpétiaux, Alexandre Vanhulst, afin d'être brandi à la tête de la première compagnie de la Garde bourgeoise et de rallier le peuple bruxellois à la cause nationale. Dans la soirée le drapeau belge a complètement remplacé le drapeau français dans les rues de Bruxelles.

Le 30 septembre, le gouvernement provisoire adopte officiellement le drapeau national, imité bientôt par le Congrès national, dont les couleurs ont pour origine celles de l'écu de l'ancien duché de Brabant. La répartition horizontale est celle de 1787, lors de la libération des provinces belges de l'empereur Habsbourg Joseph II d'Autriche par les Brabançons.

Le drapeau belge se compose de trois bandes d'égale largeur, noire, jaune et rouge, placées verticalement, et de proportions telles que la longueur du drapeau est à sa hauteur comme quatre est à trois.

Les couleurs du drapeau belge sont celles de l'écu de l'ancien duché de Brabant. Il représentait un lion d'or (jaune) sur fond de sable (noir), griffes et dents de gueules (rouge).

Les couleurs du drapeau signifient force (noir), sagesse (jaune) et courage (rouge).

Je profite néanmoins de l'occasion pour féliciter, comme l'ami wallon Pierre Dutron, l'animateur des blogs du RPW qui ne ménage pas ses peines pour nous donner des informations très complètes.

 

Maintenant, j'attends l'an prochain pour recevoir les félicitations royales pour mon blogue-notes où j'accepte des commentaires dans les deux langues nationales.

09:32 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/07/2007

Visite chaudement recommandée

Le blog du Rassemblement Populaire Wallon consacre un article aux Fourons. Je vous le recommande très chaudement, spécialement pour l'abondante documentation illustrée sur cartes.

Merci, Milou, pour ce très beau travail.

07:19 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook |