30/11/2010

Décès de Léon Schoonbroodt

Schoonbroodt_Leon.jpgNous avons appris récemment le décès de Léon Schoonbroodt, l'ancien bourgmestre de Thimister-Clermont. Léon était né le 30 janvier 1942 à Thimister et il y est décédé le 16 novembre 2010.

Léon est encore venu nous dire "au revoir" à la Fête du Peuple fouronnais le mois dernier.

Même si on le voyait maintenant moins souvent, il était resté un ami fidèle du combat fouronnais.

Conseiller communal de Thimister de 1971 à 1976, puis à Thimister-Clermont jusqu'en 2000, il a été bourgmestre de Thimister-Clermont de 1983 à 1994. 

Actif défenseur de la cause fouronnaise, il était aussi secrétaire politique de la section Herve-Aubel du Rassemblement wallon en 1972 et conseiller provincial du Rassemblement wallon de 1971 à 1977. Le jeu de l'apparentement l'a empêché d'être élu à la Chambre en 1974 malgré un très bon score. Après l'implosion du Rassemblement wallon, il adhère au PRLw dont il sera conseiller provincial à Liège de 1977 à 1981.

Ces quelques mots de Didier d'Oultremont, l'actuel bourgmestre de Thimister-Clermont, le décrivent bien: "C'est quelqu'un qui a compté à Thimister-Clermont. Il était amoureux de sa commune, de sa région, de son histoire et il a défendu la Wallonie! Ses opinions étaient tout à fait wallonnes et ce n'est pas une mauvaise chose quand on voit ce qu'on vit aujourd'hui...".

17:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2010

Le crémant de Crindael

cremant.jpgOui, vous avez bien lu. Le viticulteur hollandais du Domaine "Pietershof" à Teuven, n'écrit pas "Krindaal" comme les partisans de la purification linguistique qui sont au pouvoir dans notre commune.

Son Crémant de Crindael a remporté le premier prix pour les vins mousseux au Concours Megavino 2010 qui vient d'avoir lieu à Bruxelles.

Le Crémant de Crindael, composé de Riesling et de Pinot Gris, est élaboré sera la méthode champenoise. 

Il se vend d'ailleurs au même prix que beaucoup de véritables Champagnes. Le prix annoncé est en effet de 18,50 € à la propriété.

Félicitations au viticulteur pour son produit et le nom qu'il lui a donné.

21:15 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/10/2010

Belle maison à louer à Fouron-Saint-Pierre

20101005_presbytere.jpg

La Fabrique d'église de Fouron-Saint-Pierre a fait restaurer le presbytère et le met en location au prix de 1.400 euros par mois + les charges.

Maison complètement rénovée. Situation exceptionnelle, dit l'annonce parue en néerlandais uniquement dans un journal "toutes boîtes". Composition: hall, cuisine, séjour, terrasse, beau jardin à l'avant et à l'arrière. Trois chambres au premier étage, salle de bain et wc. Grand genier isolé et chauffé au deuxième étage.

20101005_affiche.jpg

Comme je n'ai pas trouvé la face française de l'affiche (pourtant légalement obligatoire pour une Fabrique d'église des Fourons), je ne pourrai que vous montrer celle-ci. N'hésitez pas à contacter le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme si vous aviez le moindre problème, comme Wallon ou Francophone, en contactant le numéro de téléphone affiché.

17:33 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

15/09/2010

Vaut mieux être riche, très riche!

villa.JPGMaison à vendre à Fouron-Saint-Martin, mais ce n'est pas à la portée du premier venu. Le prix demandé est de 1.990.000 Euros (oui, pas loin de 80 millions de nos vieux francs belges). Il y a évidemment de quoi: maison de 7 étages construite en 2000 sur un terrain de 6500 m², 6 chambres, 2 salles de bain, etc. Magnifique vue sur la vallée du Veurs. Et pour compléter le tout une piscine intérieure:

villa_piscine.JPG

Quand on connaît un peu les réticences de la direction provinciale de l'urbanisme, on se demande comment il a été possible de réaliser une telle construction.

Avis aux amateurs riches et même très riches.

 

12:11 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/08/2010

Carrefour revient en français

La restructuration des magasins Carrefour a aussi eu des effets chez nous. La fermeture définitive de certains magasins Carrefour a en effet eu des répercussions sur les zones de distribution.

2010809_carrefour.jpg

A la suite d'une erreur dans cette nouvelle répartition, nous ne recevions plus que la publicité en néerlandais. Belgique Diffusion remercie l'Action fouronnaise d'avoir attiré son attention sur le problème,  s'excuse pour cette erreur et promet que les toutes-boîtes seront de nouveau distribués sur le terrtoire fouronnais en néerlandais et en français à partir de la semaine 33.

10:44 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/07/2010

Comment est-ce possible?

Nous avons déjà beaucoup critiqué les nouveaux noms de rues et nous le ferons encore. Les deux dénominations dont nous parlerons aujourd'hui ont déjà failli coûter une amende à l'un de nos citoyens.

A Fouron-Saint-Martin, la majorité communale a donné le nom "Vogelstang" à une petite place (où se trouve le Centre sportif et culturel des Fourons et où l'Action fouronnaise a son siège). Il s'agissait de rappeler qu'à cet endroit se trouvait la perche du tir à l'oiseau.

 

20100727_101101_001.JPG

A Fouron-Saint-Pierre il y a un lieu-dit "Vogelsang" bien connu depuis longtemps.

 

 

 

20100727_144143_002.JPG

Deux noms, aussi proches phonétiquement, ne peuvent qu'induire des erreurs. Un médecin contrôleur s'est déjà trompé. Qu'arrivera-t-il lorsqu'un véhicule de secours se trompera à cause de cette bêtise?

 

10:05 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Les Wallons existent! Evolution positive.

Alors que dans certains milieux flamands des Fourons (posez la question au conseiller communal Walpot, par exemple) l'existence d'une communauté francophone aux Fourons est purement et simplement niée, la feuille d'information du groupe "Heem en Natuur Voeren" annonce une activité du centre culturel francophone:

20100728_Train.jpg

Pour nous aussi, c'est l'occasion de montrer notre bonne volonté et de publier ici une copie de l'affiche de l'événement en langue néerlandaise:

20100911-Fourons_NL.jpg

Et pourquoi pas profiter de l'occasion pour vous montrer l'affiche en langue française?

20100911-Fourons.jpg

 

 

 

 

 

 

 

09:14 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/07/2010

Toujours moins de service

boite_postale

Depuis quelques jours, la dernière levée a lieu à Rémersdael à 10 heures 30 et, ailleurs dans notre commune, elle est annoncée pour 11 heures. Une exception cependant au bureau de poste principal de Fouron-Saint-Martin où elle est fixée à 17 heures.

Au bureau de poste principal d'Aubel, elle est aussi annoncée pour 17 heures, tandis que l'heure est fixée à 19 heures au bureau de Visé.

Il y a quelques semaines, je dénonçais la suppression de certaines boîtes postales sur le blog rémersdaelois. Voici donc une nouvelle réduction du service.

13:04 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/06/2010

La commune des Fourons engage


logo communal

La commune de Fourons engage:

- urbaniste
- chef-ouvrier
- mécanicien auto
- homme/femme de ménage

Plus d'info: www.fourons.be 

En infraction avec la législation linguistique, les informations disponibles sur le site communal (fichier PDF) ne sont publiées qu'en néerlandais sur le site français de la commune. L'administration communale fouronnaise n'applique pas la jurisprudence de la Commission permanente de Contrôle linguistique, mais elle se base uniquement sur l'avis minoritaire de deux membres du Vlaams Blok de cette Commission.  

 

07:14 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/06/2010

50 ans de mariage, cela se fête!

Vrancken

Jean Vranken et Tiny Duijckers se sont mariés le 17 mai 1960 à Eijsden et ils se sont installés à Fouron-le-Comte en 1979. Jean a fait une longue carrière d'ajusteur et a consacré ses loisirs au jardinage et à la musique. Il est toujours très actif comme trompettiste et bibliothécaire à l'Harmonie Royale Saint-Martin (depuis 40 ans). Tiny a notamment travaillé au C.P.A.S. des Fourons.

L'échevin José Smeets leur a remis les félicitations du Palais royal et les traditionnels cadeaux communaux. Il était accompagné par les conseillers communaux Marie-Noëlle Kurvers, Grégory Happart et Jean Levaux, ainsi que Jean-Louis Xhonneux, ancien président du C.P.A.S. des Fourons. 

Avec toutes nos félicitations aux heureux jubilaires.

08:06 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/05/2010

Promotion touristique intéressante

20100510_carte_curiosites

Bien que totalement indépendant de la commune des Fourons, puisque celle-ci n'a pas repris la place occupée dans cette a.s.b.l. par les communes de Teuven et Rémersdael avant la fusion, le Royal Syndicat d'Initiative des Trois Frontières n'a pas oublié Fourons dont une curiosité remarquable trouve même sa place dans le nouveau dépliant touristique qui a été présenté par le président Albert Stassen lundi dernier à la Maison du Terroir à Moresnet.

15:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/03/2010

Guichet électronique fouronnais

Site_Fourons_2010

Après 10 ans d'attente, le site internet de la commune des Fourons s'améliore. Il annonce un "guichet digital limité" qui peut fournir des attestations par le trajet digital.

Il s’agit de :

Mais tout n'est pas encore parfait et des différences existent encore entre les pages en français et en néerlandais. En ce qui concerne la relation des conseils communaux, le site est arrivé à la séance du 26 novembre 2009, alors que les pages du Groupe Retour aux Libertés sont pratiquement à jour (mais en français seulement évidemment). Dans la version néerlandaise, Huub Broers est candidat administrateur (point 10) de Inter-Aqua. Dans la version française, il devient candidat directeur. Ce n'est pas la même chose.

 

07:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/03/2010

Factures d'Electrabel à surveiller

 

Electrabel_fact

Un ami me signale qu’Electrabel aurait « oublié » de décompter l’électricité gratuite à laquelle nous avons droit sur le décompte 2009. 

Si vous avez reçu votre décompte de l'année, vérifiez si le forfait de 100 kWh + autant de fois 100 kWh qu'il y a de nombre de personnes dans votre ménage a été déduit. Cela figurait sous la mention "Fourniture d'électricité gratuite 2008" sur la facture reçue en 2008 et je constate que cela n'y figurait plus en 2009.

A la fin de votre facture, vous trouvez un paragraphe intitulé "Gestion des plaintes".

10:49 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/02/2010

Petite tempête sur la région liégeoise

Ce lundi, de fortes rafales de vents ont provoqué des dégâts aux alentours de 16h à Esneux, Fourons, Jupille et Jemeppe-sur-Meuse. Les pompiers ont du effectuer une vingtaine d’interventions. Le plus souvent, il s’agissait de morceaux de cheminée tombés à terre, de fenêtres cassées, de corniches arrachées et d’arbres renversés sur la route.

Maison-communale-Fourons-20071115_001

La maison communale des Fourons a aussi été victime de ce tourbillon puisque quelques rangées de tuiles se sont envolées.


10:10 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/01/2010

Année d'un triste record.

Le bourgmestre (et échevin de l'état civil) Huub Broers l'a dit au conseil communal du 29 décembre 2009: l'année 2009 sera une année mémorable parce qu'un record aura été battu. Il y a eu au moins 60 décès (j'avais noté 90 par erreur - désolé) dans la commune des Fourons au cours de l'année.

17:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/10/2009

Il suffit d'avoir une plaque jaune avec des chiffres noirs?

Message  à Huub Broers, shériff de la police fouronnaise:

 

Qu’était-ce encore le bordel ce matin au carrefour de Magnébois ? Des gens incapables de dire quoi que ce soit en français prétendaient régler la circulation vers 11 heures ce matin. Avais-tu délégué tes pouvoirs à ces gens à plaque jaune ?

 

Je suppose que si tu  avais fait un arrêté de police celui-ci aurait été affiché en néerlandais et en français aux endroits ad hoc ?

 

Est-ce possible de se faire aussi passer pour les représentants officiels de l’autorité ?

21:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/10/2009

Les loyers s'envolent

loyer_teuven

Les prix des loyers semblent s'envoler dans notre belle commune: 1.250 € par mois pour cette maison située à Teuven. Pas mal, non?

18:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/09/2009

Berwinne braconnée

L'embouchure de la Berwinne dans la Meuse se trouve sur territoire fouronnais. C'est donc la police fouronnaise et le service des eaux et forêts flamand qui doivent intervenir pour faire régner l'ordre là-bas.

 

Bracon.-barrage-Lixhe

Or, il semble que le braconnage soit devenu une pratique courante du côté du pont barrage, de l'échelle à poissons, etc. La police de Visé semble intervenir régulièrement. Elle saisit des cannes à pêche, du matériel, verbalise, mais les braconniers semblent revenir.

braconnage_plage

Ils prennent même leurs aises en installant leur campements en bords de Meuse. Et notre Berwinne fouronnaise n'est pas épargnée.

Voici un témoignage que nous avons reçu de Lanaye: "Le problème a commencé avec l'ouverture de la pêche la nuit. Ces gens sont venus il y a quelques années mais cette année en masse. La pêche, c'est 2 cannes de jour comme de nuit, mais régulièrement ils pêchent avec bien plus de cannes!! Même des nasses et des filets, bouteilles pour capturer petits poissons. Sur la Berwinne, c'est pareil, on y a vu du braconnage aussi. De plus beaucoup de pêcheurs ont subi de l'intimidation, du style "le pouce qui passe sous la gorge", 1 pêcheur a été frappé et on lui a pris son matériel mais il n'a pas porté plainte mais ne pêche plus!! J'ai accumulé beaucoup de photos ! La police est au courant, la presse aussi, mais par manque d'effectifs, il y a peu de contrôles!! ( 1 tous les 15 jours) et les gardes pêche!!! n'en parlons pas:  j'ai été contrôlée 0 fois sur 20 ans, et mon voisin 1 fois sur 30 ans!! Mais ces gens s'adaptent et dorment dans les voitures ou sur des matelas pneumatiques, ce qui est du camping."

07:11 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2009

De retour 65 ans après...

 

20090906_004_Frank_Deegan

Monsieur Frank Deegan a reçu ce dimanche 6 septembre 2009 le titre de citoyen d'honneur des Fourons que le conseil communal des Fourons a décidé de lui attribuer le 19 juin 2008. Monsieur Frank Deegan a participé à la libération de Fouron-le-Comte il y a 65 ans.

 

20090906_002_Liberation_65_ans

S'exprimant en anglais, néerlandais et français, le bourgmestre Broers a rendu un vibrant hommage à l'ancien libérateur, en présence de notre échevin José Smeets et du premier échevin de Stoumont, M. Paolo Tatullo.

Dans son discours, le bourgmestre ("de tous les") fouronnais a dit que les héros américains avaient notamment rendu la liberté d'expression, le droit à la parole, aux Fouronnais. Il faudrait peut-être que les Américains reviennent pour que nos conseillers communaux francophones retrouvent également cette liberté, depuis que la présidente du conseil communal a décidé d'éradiquer tout ce qui est français.

 

18:43 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/08/2009

Commanderie classée

 

commanderie

L'ancienne commanderie de l'Ordre allemand avec dépendances de Fouron-Saint-Pierre a été classée comme monument par arrêté ministériel du 6 juillet 2009, en raison de sa valeur historico-architecturale et socioculturelle.

Il s'agit d'une des commanderies du bailli Alden Biesen, citée pour la première fois en 1320 à l'époque du premier commandeur de Bronchorst, écrit-on dans l'arrêté de classement.

Définition de la valeur historique, en l'occurrence la valeur historico-architecturale.

Il s'agit d'un ensemble fermé, dont l'aile d'habitation en forme de L située dans l'angle nord, un bâtiment en briques avec utilisation de chaux et de marne, date des campagnes de construction des commandeurs Quaetd de Beeck et von Rolshausen zu Butgenbach de la période 1650-1675; le bâtiment adjacent au nord-est, la tour carrée et le balcon datent de la période de la reconstruction par de Potestat de Waleffe au début du XXème siècle; le bâtiment du portail avec réutilisation d'éléments originaux des siècles précédents du côté sud-est date de 1910; le plus petit bâtiment du portail du sud-est date également de 1910; l'aile de l'étable au sud-ouest et l'aile originale du portail au nord-ouest sont également du 17ème siècle dans la partie centrale; la source au sud-est date de 1666; la petite siroperie en briques au nord-ouest et l'étable en ciment du sud-ouest sont postérieurs à 1910.

Définition de la valeur socioculturelle.

Le complexe des étangs de pêche, alimentés par une des sources du Fouron et qui a fait l'objet d'un aménagement paysager, la grille d'accès en fer au sud-est, le jardin potager et les vergers d'arbres de haute tige entourés de haies sont des éléments traditionnels qui n'ont pratiquement pas été modifiés.

Un élevage piscicole est en activité dans le complexe depuis 1885.

La fabrication de sirop, plus récente, a lieu dans la petite dépendance au nord-ouest.

Cet élément agraire, la fabrication de sirop et la pisciculture, remonte pour l'essentiel au moins jusqu'à Ferraris et a été conservé jusqu'à ce jour.

FSP_Capturer

Google.

Un éventuel recours contre ce classement doit être introduit avant le 21 octobre 2009. 

16:34 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/01/2009

La descendance d'un bourgmestre de Fouron-le-Comte

La descendance (incomplètement représentée ici) d'un bourgmestre de Fouron-le-Comte occupe plusieurs postes à la commune des Fourons:

Broers

Les deux fils du bourgmestre Henri Broers ont été successivement conseillers communaux à Fouron-le-Comte.

Le petit-fils Henri est président du conseil consultatif des sports; l'autre petit-fils est notre bourgmestre actuel.

Sandra Segers, conseillère communale, est une arrière-petite-fille du bourgmestre Henri Broers, de même que Shanti Huynen, 1ère suppléante qui fera sans doute bientôt son entrée au conseil communal (pour rajeunir un peu cette majorité vieillissante; à ce jour, la moyenne d'âge des conseillers Voerbelangen est de 52 ans, tandis que celle des conseillers "Retour aux Libertés" est de 42 ans).

Hilde Broers, autre arrière-petite-fille de Henri Broers et fille de l'actuel bourgmestre, est déjà la vice-présidente du C.P.A.S., où avec un président effacé et son papa omniprésent, elle a apparemment beaucoup à dire.

Du côté de l'administration communale apparaissent aussi Erika Brouwers, arrière-petite-fille du même bourgmestre, et Judith Voets, compagne d'un autre arrière-petit-fils de Henri Broers.

Belle famille, n'est-ce pas?

 

 

12:15 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

03/01/2009

Encore les noms des rues

Le "Nieuwsblad" donne une petite information par jour sur Fourons. Aujourd'hui, il s'agit encore des noms de rues:

 

nieuwsblad

 

Un beau nom d'origine a pourtant été écarté par ces messieurs. Il s'agit de "Wälschhof" à Rémersdael. C'est du patois pourtant, mais la signification en patois dérange peut-être.

"Born" n'est ni du patois, ni du néerlandais. C'est de l'allemand et il a été retenu comme tel, alors que le nom patois devrait s'écrire "Boan" (voir "Diksjonäär van et Jömelejer Plat").

15:02 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/12/2008

450 CV - un record

Le plus gros tracteur agricole (mais est-ce encore de l'agriculture?) jamais vu dans notre région se trouve actuellement au garage Hoogsteyns à Fouron-le-Comte.

tracteur

Cette bête pèse 20 tonnes et son moteur développe 450 chevaux. Le confort du conducteur est garanti: siège en cuir sur vérins hydrauliques! Vous touchez à peine le volant et tout l'avant (articulé) bouge. Très belle fabrication américaine, peu utilisée (moins de 600 heures au compteur) jusqu'à présent en Angleterre.

08:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/12/2008

Les noms des rues fouronnaises

Le courrier tombe dans les boîtes aux lettres: "A partir du 1 janvier 2009 vous habitez Born 3, à 3791 Remersdaal". Non, je n'ai pas déménagé, c'est l'administration qui déménage les adresses de ses habitants. Avec élégance. Jugez à la phrase suivante: "Pour remédier à cela plus facile à traiter, la commune offre...". Vous avez compris? Moi, non plus.

Et pourtant, j'avais rêvé que le bourgmestre de tous allait se montrer à la hauteur de ses promesses.

 

rue_des_valeureux_liegeois

 

Oui, évidemment, rêver de cette rue-là, c'était de l'utopie, mais je pensais que le "bourgmestre de tous les fouronnais" n'allait pas profiter de ce dossier pour harceler et tracasser inutilement les Francophones. C'est pourtant ce qu'il fait, en leur envoyant un courrier qui ne respecte pas la langue de ses habitants, en imposant inutilement un formulaire pour demander l'intervention communale de 20 ou 10 € pour couvrir partiellement les frais qu'il leur impose, ou encore en écrivant "il ne nous est pourtant pas permis de connaître ou de registrer (le choix de) la langue de nos habitants (Conseil d'Etat)".

On a envie de lui crier: "Wat is dat?", mais il aurait trop bon puisqu'il aurait atteint son but: nous faire a... en flamand comme disait Jacques Brel.

18:47 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/12/2008

La poste fouronnaise restructure

L'histoire de la présence d'un bureau de poste à Rémersdael se terminait aujourd'hui.

 

20081215_007

 

Les auto-collants ont été enlevés des fenêtres. Le local est redevenu anonyme.

20081215_008

La préposée fait son dernier inventaire. Dans quelques semaines, ce local prendra une destination touristique. Et les Rémersdaelois iront aussi à Aubel pour leurs opérations postales.

18:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/12/2008

Occupation militaire de Rémersdael?

20081210_Remersdael

 

On avait déjà connu ça à la fin des années 80, mais c'était la Gendarmerie nationale (?) à l'époque. Hier c'étaient des militaires:

 

20081210_a_Remersdael

 

La première brigade de l'"European Union Battle Group" organise en effet, du 8 au 12 décembre, dans les région des Fourons - Raeren - Saive un exercice pour préparer le commandement que la Belgique exercera, avec la France, sur une force de 2300 militaires à partir de juillet 2009.

Vous avez vu la région définie par les militaires? Elle est géographique (et logique)!

 

20081210_b_Remersdael

 

Rien à voir avec la ridicule région "Hesbaye - Fourons" que "Voerbelangen" impose!

08:18 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/10/2008

Limbourg à la Fête du Peuple fouronnais!

 

blason_duche_limbourg

 

Limbourg est initialement le nom d'un éperon rocheux situé en bord de Vesdre sur lequel fut constuit au 10ème, voire au 11ème siècle, un château qui devint celui des comtes puis des ducs de Limbourg dont le duché a existé de 1070 à 1288 comme territoire indépendant dans le St-Empire Romain.

Il comprenait à cette époque en gros la plus grande partie du Pays de Herve, y compris l'actuel canton d'Eupen et 2 des 6 villages fouronnais (Rémersdael et Teuven).

Conquis en 1288 par Jean 1er de Brabant, il constitua à partir de cette époque le Brabant-Limbourg qui suivit les autres principautés belges sous les régimes bourguignons, espagnols et autrichiens.

Administrativement, le duché de Limbourg  constituait avec le Luxembourg une enclave séparée du reste des provinces des Pays-bas par la principauté de Liège (dont faisait partie l'actuel Limbourg belge). Le duché de Limbourg fut progressivement étendu  administrativement aux 3 autres "territoires d'Outre Meuse" à savoir le comté de Dalhem (qui comprenait les 3 villages fouronnais les plus à l'ouest), le Comté de Valkenburg et la Seigneurie de Rolduc, soit donc l'intégralité du Pays de Herve actuel et tout le sud du Limbourg néerlandais actuel. Cette situation perdura jusqu'à la fin de l'ancien régime (il n'y avait qu'une seule assemblée d'état, laquelle siégeait à la Couronne à Henri-Chapelle)

En 1795 les Français, qui avaient envahi nos provinces, redécoupèrent le territoire en créant les départements de l'Ourthe (l'actuelle province de Liège plus les Fourons) et le département de la Meuse Inférieure (les actuelles provinces de Limbourg néerlandais et de Limbourg belge, moins les Fourons). Leur critère de découpage était essentiellement la distance de chaque village par rapport au chef-lieu de canton).

En 1815 au traité de Vienne, les Pays-Bas héritent de ces 3 provinces moins les cantons de l'Est, ne rétablissent plus les anciennes principautés mais reprennent les anciens noms qu'ils attribuent aux territoires dessinés par les Français.

C'est ainsi que le département de l'Ourthe devient la province de Liège et le département de la Meuse inférieure devient le "Limbourg".

Si pour la partie actuellement néerlandaise, l'expression n'était pas usurpée puisque le comté de Valkenburg et la Seigneurie de Rolduc étaient parties prenantes du duché de Limbourg depuis l'unification des territoires d'outre Meuse, il n'en allait pas de même pour l'actuel Limbourg belge qui n'était autre que l'ancien comté de Looz.

Lorsque, en 1839 les deux Limbourg furent séparés par l'acceptation du traité des 24 articles par Guillaume de Hollande, les Belges ne changèrent plus le nom usurpé et prirent même les armoiries de l'ancien duché dont aucun cm2 de la nouvelle province n'avait fait partie...

Cela perdura jusqu'au rattachement des Fourons aux Limbourg en 1963 puisque 2 villages Fouronnais avaient fait partie de l'ancien duché originel de Limbourg (Rémersdael et Teuven) tandis que Fouron-le-Comte, Fouron-St-Martin et Mouland avaient été englobés administrativement avec le reste du comté de Dalhem dans le duché de Limbourg depuis le XVIème siècle.

Pour la petite histoire, on ajoutera que, à la fin du XXème siècle, la province belge de Limbourg opta pour ajouter à ses armoiries (celles usurpées du duché) les anciennes armoiries du comté de Looz, lesquelles sont constituées de bandes jaunes et rouges qui figurent sur les armoiries de la province de Liège.

Cela donna de l'urticaire à l'actuel bourgmestre de Fourons car ces bandes jaunes et rouges ressemblent furieusement au drapeau de l'Action fouronnaise...

En conclusion, les seuls vrais Limbourgeois dans l'actuelle province belge du Limbourg sont les Fouronnais, les autres en ont usurpé le nom en 1815.

Albert Stassen

 

La Ville de Limbourg et les communes de Woluwe-Saint-Lambert et Anthisnes sont les invités d'honneur à la Fête du Peuple fouronnais cette année. Une charte d'amitié sera signée entre ces invités et la population fouronnaise.

La Ville de Limbourg sera représentée par son bourgmestre Jean-Marie Reinertz qui connaît très bien le territoire fouronnais puisqu'il y participe au moins une fois par an à la marche des Fourons depuis une trentaine d'années.

Anthisnes sera représentée par son bourgmestre et ministre Marc Tarabella.

Olivier Maingain, député et président du F.D.F., est aussi bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert qu'il représentera dimanche à la Fête du Peuple fouronnais dont il est un habitué depuis de longues années.

 

12:00 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2008

La Croix Rouge ne respecte pas la loi!

img163

 

Nous recevons régulièrement une invitation de ce genre en "toutes boîtes". La Commission permanente de Contrôle linguistique a confirmé ses avis précédents: la Croix Rouge agit dans l'illégalité car les avis et communications doivent être rédigés en néerlandais ET en français.

Qu'attend notre interventionniste légaliste bourgmestre pour faire respecter la loi?

11:25 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

09/09/2008

Les Fouronnais ont droit à de l’électricité gratuite.

Electrabel  (comme ses concurrents aussi) vous offre 100 kWh gratuits d’électricité par an, par ménage, augmentés de 100 kWh gratuits par membre de la famille, sur base de votre situation familiale au 1er janvier. En vertu du décret flamand sur l’Electricité, des changements éventuels de votre situation familiale en cours d’année ne sont pas pris en considération.

electrabel

Contrôlez votre facture. Pour la facture que vous venez de recevoir, cette ristourne s’élève à 14,25 € (hors T.V.A.)  pour 100 kWh.

Pour un ménage avec trois enfants, la réduction s’élève donc à 600 kWh pour l’année, soit 85,51 € hors T.V.A. ou 103,47 € T.V.A. comprise. Si vous ne retrouvez pas cette réduction sur votre facture, prenez contact avec votre fournisseur d’électricité (Electrabel, Essent, Nuon, …).

N’hésitez pas à contacter le Centre sportif et culturel des Fourons (Village 90 à Fouron-Saint-Martin, tél. 04 381 04 00 – courriel : fourons@skynet.be ) si vous souhaitez plus de renseignements. 

 

21:16 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/07/2008

Potelets dangereux à Fouron-le-Comte

http://rtlinfo.alinfini.be/index.php?option=com_vpl_videoplayer&task=play&mmo=42000#

Information donnée au journal télévisé de RTL le samedi 26 juillet 2008.

 

07:14 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |