02/05/2017

Silence, on jase

Silence.jpg

Textes en clair:

Transfert de territoires autour du Foron !
Une révision de frontière paisible autour du Foron : les tenants du Retour à Liège auraient-ils obtenu en douce le retour des six villages fouronnais, traversés par la Voer, qu’ils nomment Foron, en province de Liège ? Hélas pour eux, le Foron dont le Canard Enchaîné parlait la semaine dernière sépare Jussy, en Suisse, de Saint-Cergues en France. La rectification de son cours a entraîné une modification de la frontière, sous forme d’échange de terrain pacifique entre les deux communes, qui devra être ratifiée par les deux Etats. Comme Pays-Bas et Belgique l’ont fait récemment autour de la Meuse visétoise.
Les francophones de Fourons devront encore patienter !

Un échevin mal nommé
Le trouble où nous avait plongés cette nouvelle explique-t-il que nous avons mal nommé l’échevin flamand William Nyssen en le rebaptisant Nysten, la semaine dernière ? Ou est-ce le fait qu’on l’entend si peu en conseil communal qui a distrait notre attention ? Nous lui rendons justice, même si, paraît-il, il préfère l’orthographe « Nijssen ». Plus flamande ?

 

16:16 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2017

William pas content!

WN 18010900_10211572364838392_2748196912206329242_n.jpg
Lui qui fait déjà des bonds quand on écrit "Nyssen" au lieu de "Nijssen", comment va-t-il réagir en se voyant appelé "Nysten"?

(Chronique "Silence, on jase" du 22 avril 2017)

16:22 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/09/2016

Deux fidèles du podium de la Fête du Peuple fouronnais

2DEN.jpg

Les papys chanteurs vont fêter leurs 70 ans
Ils auront 70 ans le 10 octobre. Deux jours plus tôt, jacky Den et Rocky invitent les enfants, gratuitement, à la fête.
Triple anniversaire pour les papys chanteurs de Dolhain. En effet, Jacky Den et son jumeau Rocky vont fêter leurs 70 ans, et pas forcément dans la plus stricte intimité, notoriété oblige. Mais c’est trois anniversaires qui seront célébrés pour l’occasion. En effet, Jacky a débuté sa carrière de chanteur en 1976, voici donc 40 ans. Et Roger a débarqué pour former le duo désormais bien connu en 1996, voici donc 20 ans. Et si les deux compères annoncent deux soirées privées, pour les seniors, la famille et les amis du carnaval et d’ailleurs, il est clair qu’ils risquent fort d’oublier bien involontairement l’une ou l’autre personne dans leurs invitations. Mais l’essentiel n’est-il pas, pour ces deux animateurs et boute-en-train du public juvénile, d’offrir gracieusement aux enfants une fête taillée à leur mesure ? « C’est pour le samedi 8 octobre à 14 h 30, à la salle La Rochette à Goé. Nous accueillerons les bambins pour un spectacle intégral, avec clown, magicien, chanteurs dont nous leur réservons bien sûr la surprise » annonce Jacky Den. Le duo qui ravit les enfants depuis la sortie de Monchichi et la Totomobile, saura donc y faire pour surprendre encore les petits et les grands, qui eux aussi poussent volontiers la chansonnette lors de leurs animations à succès. Devenir septuagénaires ne semble guère entamer l’enthousiasme des jumeaux barbus à la bouille hilare, qui sauront y faire pour allumer une belle ambiance festive, en compagnie de tous leurs comparses et complices de la bonne humeur. La présence des enfants en grand nombre sera donc leur plus beau cadeau d’anniversaire. Mais autant peut-être se manifester avant afin de réserver.

Y.H. dans L'Avenir du 29 septembre 2016

11:38 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2015

Jean-Marie Happart, traducteur ?

numérisation0003 - interrdit de fumer.jpeg

Des traductions à part

 

Vu tout récemment au circuit de Francorchamps, ce panneau d’interdiction de fumer, ici pris en photo. L’anneau ardennais étant considéré comme «le plus beau circuit du monde », il était logique de traduire l’interdiction dans différentes langues. Sauf que les traductions en néerlandais, en allemand et en anglais sont incorrectes, comme un quidam les a corrigées. A croire qu’on avait fait appel, comme traducteur, à Jean-Marie Happart. Lequel, on s’en souvient, avait avoué que, du temps où il présidait aux destinées de l’intercommunale du circuit, il avait signé le contrat pour le Grand-Prix de Fi sans le lire parce que celui-ci était rédigé en anglais et qu’il ne connaissait pas la langue de Shakespeare.

(Dans "Silence on Jase" du journal "Le Jour" du samedi 23 mai 2015).

09:41 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |