10/06/2011

5 candidats pour 1 poste

caporaux.jpg

Eric Vroonen, Piet Nyssen, Louis Segers et Rik Tomsin ont réussi (respectivement avec la plus grande distinction, la grande distinction, distinction et satisfaction) le cycle de caporal de l’école du feu de la Province de Liège. Félicitations.

Ces lauréats, tous du poste avancé des Fourons, ont peut-être eu la mauvaise idée d’afficher cette photo sur le site des  pompiers de Bilzen. En ayant suivi cette formation à Limbourg (Dolhain), ces pompiers ont montré leur connaissance pratique du français. Le poste avancé des Fourons est en effet appelé régulièrement à intervenir sur le territoire des communes voisines de Visé, Dalhem et Aubel en raison du principe de l’aide adéquate la plus rapide.

Espérons que les autorités communales de Bilzen tiennent compte des intérêts et de la sécurité des habitants francophones des Fourons et des communes voisines pour désigner le caporal qui devra prendre la responsabilité du premier véhicule d’intervention.

Mais, tient-on compte de cela à Bilzen où un flamingant risque d’être chassé par l’autre ? L’ami de H. Broers (et du Sint-Maartensfonds, l'amicale des anciens SS qui ont combattu sur le front de l'Est), J. Sauwens, actuel bourgmestre CD&V, ancien de la VU, va en effet devoir affronter aux prochaines élections communales, la députée européenne N-VA Frieda Brepoels, autre amie de Huub Broers et également ancienne de la VU.

Doit-on raisonnablement craindre qu’un outsider ne connaissant pas un mot de français vienne prendre la place à laquelle rêve légitimement l’un de ces candidats fouronnais ?

Huub Broers et sa majorité ont réussi leur coup en installant le poste avancé de Bilzen à la Schietekamer. Selon eux, la législation linguistique n’y est pas d’application et le débat démocratique ne peut pas avoir lieu au conseil communal fouronnais (déjà bien muselé par la présidente) puisque c’est Bilzen qui décide.

14:28 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/05/2011

Train supprimé

Train_Maastricht.JPG

C'est le "Waals Weekblad", le petit journal des "Nederwalen" (Hollandais de Wallonie), qui l'annonce: le train bien pratique qui reliait Maastricht à Bruxelles en passant toutes les heures par Visé va être supprimé parce que l'Europe cesse de le subventionner et parce que les machinistes wallons auraient dû parler néerlandais pour faire demi tour à la gare de Maastricht.

Les Maastrichtois ne semblent pas avoir les mêmes exigences pour les touristes français qui s'y approvisionnent ou pour les Wallons qui fréquentent leur marché ou leurs commerces.

16:45 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Général, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un exemple de courtoisie linguistique

Permis_Peche.JPG

Alors que chez nous, où les facilités linguistiques sont légalement obligatoires, le bourgmestre NVA fait tout et n'importe quoi pour nous obliger à compléter des formulaires en néerlandais, la Région wallonne permet aux demandeurs néerlandophones d'obtenir un permis de pêche en complétant une demande sur internet.

Quand Monsieur le Sénateur-Bourgmestre supporter du Standard "van Luik" aura-t-il la même courtoisie?

16:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/05/2011

La police des Fourons communique

Campagne_Bob_Eté_2011.JPG

La police locale des Fourons a procédé à des contrôle du trafic hier. Dix contrôles d'haleine ont eu lieu et ils étaient tous négatifs. Un automobiliste a dû s'acquitter immédiatement d'une amende parce qu'il téléphonait au volant et deux conducteurs ont été verbalisés parce qu'ils ne portaient pas leurs ceintures de sécurité. Une personne recherchée a été appréhendée et la police a procédé aux constatations d'usage à la suite de la chute d'un vélomoteur.

Traduction

21:06 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2011

Le drapeau fouronnais toujours présent

drapeau_fouronnais_Place_St_Lambert.jpg

Notre drapeau fouronnais est présent à tous les événements sportifs. On l'a vu lorsque le Standard est devenu champion et ce samedi (comme le montre cette photo de Vincent Janssen) lorsque le même Standard a remporté la Coupe de Belgique, mais aussi à l'arrivée de Liège-Bastogne-Liège, etc.

Bravo à ceux qui font ainsi connaître notre drapeau et qui rappellent ainsi l'existence des Fourons et du combat qui y est mené pour la défense des Francophones.

09:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Général, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2011

O'Cool a enfin compris aussi

Ocool.JPG

Depuis l'ouverture du magasin O'Cool d'Aubel, nous recevions la publicité de cette chaîne flamande de produits surgelés uniquement en néerlandais. La prochaine publicité nous arrivera encore en néerlandais, mais la direction d'O'Cool a eu l'honnêteté de reconnaître son erreur et elle a présenté ses excuses aux Fouronnais francophones.

A l'avenir, si nous recevons encore une publicité d'O'Cool, ce sera en français!

En attendant, vous pouvent consulter les promotions d'O'Cool et de son magasin d'Aubel sur le site internet à cette adresse.

21:39 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/05/2011

Intronisations à Fouron-le-Comte

20110521_003.JPG

Harangue du Consul de la Baronnie de Liège

La Baronnie de Liège de la Commanderie des Costes du Rhône a tenu ce samedi 21 mai son Chapitre de Printemps dans les jardins dorés du Golden Horse à Fouron-le-Comte. Les vins du Massif d'Uchaux étaient mis à l'honneur (et généreusement dégustés) à cette occasion.

Au cours de ce 72ème Chapitre, M. Léon Keppenne a été nommé Officier et ont été intronisés Chevaliers Mme Danièle Courtois et MM. Georges Beaujean, Olivier Burton, Arthur Louys et Marco Riccardo Rusconi.

10:54 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Loisirs, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2011

Communiqué de la police locale pour les vacances

Politie-Police.svg.png


M. Rik Vanderhoven,  Chef de corps de la Police locale des Fourons, communique que, comme chaque année, on peut demander une surveillance temporaire pendant les vacances de son habitation (légale et effective).

Cette demande peut se faire par courriel ( zone.5382.management@police.be ), téléphone au  04 381 93 00, en complétant une demande de surveillance pendant les vacances, ou, mieux, en passant à l'accueil de la police (Einde 92 à Fouron-Saint-Martin).

 

Traduction

17:12 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Porte ouverte du nouveau centre administratif

De_Voor.jpg

L'administration communale vous invite à sa journée "porte ouverte" le samedi 28 mai entre 13 et 17 heures. Cela se passe à Fouron-le-Comte, place communale n° 1.

AC De Voor

Le bourgmestre prétend qu'il n'a pas besoin de traduire parce que "AC" pour "Administratief centrum" pourrait être traduit par "Administration communale". On doute.

"De Voor" serait le ruisseau qui traverse Fouron-le-Comte en dialecte local. Possible, mais alors c'est faire peu de cas des autres habitants de notre commune car Rémersdael, Teuven et Mouland ne se trouvent pas dans cette vallée. 

De plus, vers l'Est de la commune, ce mot "Voor" prend d'autres significations:

- aliment pour bétail

- ruisseau, sillon et même égout à ciel ouvert...

Est-ce cela l'image de marque que le Sénateur-Bourgmestre veut imposer?

 

17:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les excuses de l'Intermarché

Intermarche.JPG

Le patron de l'Intermarché de Warsage m'a téléphoné hier pour présenter ses excuses concernant sa méprise en ce qui concerne les dépliants distribués uniquement en néerlandais aux Fourons. Il a été mal informé par une dame à l'administration communale des Fourons. Cette dame lui aurait dit qu'il devait envoyer ses dépliants en néerlandais dans notre commune.

Comme les dépliants sont déjà commandés pour les deux prochains mois, il demande à tous ceux qui veulent les recevoir en français de lui communiquer leur adresse et il s'engage à leur envoyer les dépliants adressés en français.

Adresse postale: Monsieur DONNAY, Intermarché, rue Joseph Muller 27, 4608 Warsage

Courriel: pdv06663@mousquetaires.com

10:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/05/2011

Majoritaires en 2020?

Où? Fourons! Qui? Les Hollandais.

Population.JPG

Le nombre d'étrangers implantés dans notre commune est passé de 475 en 1971 à 1117 au 1.1.2010. Les chiffres détaillés sont disponibles ici.

Ces dernières années, le nombre total des habitants des Fourons a diminué de  5 %, alors que le nombre d'étrangers a augmenté de 235 %. En même temps, la population belge a diminué de 24 %, passant de 3958 en 1971 à 3015 en 2010.

Si l'évolution continue à cette vitesse, et tenant compte du fait que les Hollandais représentent 90 % des étrangers présents dans notre commune, on peut s'attendre à ce qu'ils soient majoritaires en 2020.

Un des pères du mouvement flamand dans notre commune, récemment honoré par une publication, m'a dit un jour dans les années 70: "Tu verras, un jour nous ferons une liste des Belges pour nous opposer aux Hollandais". Aurait-il encore eu raison sur ce point-là aussi?

17:32 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/05/2011

Les carabiniers de Schietekamer?

On connaît les "Carabiniers d'Offenbach" qui ont la réputation d'arriver trop tard.

Connaîtrons-nous bientôt les "Carabiniers de Schietekamer"? On me rapporte en effet ceci: Dans « le Jour » d’hier,  rubrique « en bref », il y a eu un feu de broussailles à Fourons, Rémersdael, lieu dit « Driesschen », dimanche soir vers 22h. Les pompiers de Plombières sont intervenus et ceux de Fourons sont arrivés …20 minutes après que le feu soit éteint !!

10:29 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/04/2011

Intermarché n'aime pas les Francophones?

Warsage-(2).jpg

Les Fouronnais ont eu la surprise de voir arriver aujourd'hui le premier dépliant de l'Intermarché de Warsage... exclusivement en néerlandais. Est-ce que la clientèle des Francophones des Fourons n'est pas souhaitée dans ce nouvel établissement? La question est posée et on verra dans les prochaines semaines si les responsables vont corriger le tir.

18:25 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

27/04/2011

Décès de Jacqueline Engel-Etienne

20040912_060_Engel.jpg

En juillet 2007, j'ai annoncé sur ce blog le décès de Jean-Pierre Engel. Aujourd'hui j'ai appris le décès de Jacqueline Engel-Etienne. Elle va enfin rejoindre son Jean-Pierre, comme elle l'espérait depuis bientôt 4 ans. 

Jacqueline et Jean-Pierre Engel habitaient Genève, mais ils étaient profondément Jurassiens. C'est à ce titre qu'ils avaient fortement contribué à l'organisation de la 1ère Conférence des Peuples de Langue française à Genève il y 40 ans. Je les ai rencontrés pour la première fois à la 4ème Conférence à Québec en 1978 et nous nous sommes revus souvent depuis. Aussi longtemps que leur santé le leur a permis, ils ont été de fidèles participants de la Fête du Peuple jurassien.

Au revoir, Jacqueline. 

11:25 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/04/2011

Noces d'or Geelen-Royen

20110406_014_geelen-royen.jpg

Cécile Royen est née à Fouron-Saint-Martin en 1934 et Hubert Geelen est né la même année à Warsage. Ils se sont mariés le 4 avril 1961 à Fouron-Saint-Martin, toujours en province de Liège à l'époque et c'était le dernier mariage célébré par le bourgmestre Albert Lang.

Cécile est une membre active du groupe des "Promeneurs fouronnais" et elle avait décidé de fêter cet anniversaire de mariage avec ses amis promeneurs. C'est donc à l'issue de la promenade de 7 kilomètres qui a mené le groupe du village de Fouron-Saint-Martin vers Kattenroth et retour par Vitchen et Schophem, que l'échevin José Smeets a remis aux jubilaires les cadeaux traditionnels, sous le soleil printanier inondant la terrasse du Centre sportif et culturel des Fourons.

08:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Amour, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/04/2011

Un accueil mémorable

20110328_Marois.jpg

Nous étions invités lundi dernier à la remise du prix Louis-Joseph Papineau à Madame Pauline Marois, chef du Parti Québécois, à Montréal. Cela se passait dans le cadre du "Cocktail-dînatoire des 92 Résolutions" qu'organise annuellement le "Rassemblement pour un pays souverain". Cette année, il a remis à cette occasion "Les Grandes Palmes d'or Patriotiques" à Marc-Aimé Guérin, éditeur et poète, et à Gilles Vigneault, le chanteur et poète internationalement connu.

Prenant la parole pour remercier les organisateurs, Pauline Marois, très probable future première Ministre du Québec, a relayé les quelques mots que j'avais eu l'occasion de prononcer à propos des Fourons. Alors que la classe politique belge francophone et wallonne a tendance à oublier de prononcer le mot "Fourons", cela fait vraiment chaud au coeur d'entendre parler aussi chaleureusement des Fourons. Merci, Madame Marois.   

15:58 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2011

La ferme Hendrickx en tête de liste

 

ferme_20101024_010.jpg

 

Lorsque vous consultez l'inventaire du patrimoine immobilier (http://inventaris.vioe.be), vous trouverez, comme première mention pour notre commune des Fourons la ferme Hendrickx de Fouron-Saint-Martin. Vous y apprendrez pourquoi cette construction de la première moitié du 18ème siècle a été protégée (http://inventaris.vioe.be/dibe/relict/37842).

330 biens immobiliers fouronnais sont repris dans cet inventaire "scientifique". Il y en a 77.000 pour toute la Flandre. Si on se livre à une petite règle de 3, on constate que si on applique la proportion fouronnaise aux 6 millions de flamands, ils devraient avoir 480.000 immeubles remarquables ou si on applique la proportion flamande aux Fourons, on ne devrait en avoir que 53. D'où vient la différence? Il n'y a vraiment rien d'intéressant ailleurs en Flandre? On prouve une fois de plus qu'on a voulu faire de nous une réserve "protégée"?

La commune organisera une réunion d'information à ce sujet avec le service intercommunal de protection de l'environnement le mercredi 30 mars prochain à 20 heures à la salle paroissiale de Teuven. Les propriétaires des immeubles concernés semblent y avoir été invités.

 

11:11 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2011

Carnaval de Teuven

 

Teuven.jpg

 

Sander Heusschen, étudiant de 22 ans de Teuven, se souviendra du carneval du samedi 4 mars à Teuven. Il a été agressé sur le parking de la salle paroissiale par une bande de jeunes hollandais qui croient que tout est permis en Belgique.

(Information de Nico Meens dans "Het Belang van Limburg").

17:17 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2011

Une mauvaise foi évidente

Langue et territor.jpgLa version française de la brochure "Taal en territorialiteit" est téléchargeable sur ce site.

Il faut lire ça pour se rendre compte de la mauvaise foi de ce professeur de Droit constitutionnel et de Libertés publiques à l'Université de Namur. Mais la lecture est intéressante puisqu'elle permet de voir comment les flamands sont informés.

On peut évidemment partager l'indignation de l'auteur par rapport au premier demi-siècle de l'existence de la Belgique où on niait la langue d'une majorité de la population. Je peux même regretter que les politiciens wallons se soient opposés à un certain bilinguisme. C'est un fait historique indéniable.

Mais si je reprends l'histoire des 50 dernières années, je ne peux accepter qu'un professeur de Droit constitutionnel nie systématiquement qu'il y a eu des compromis pour voter des lois ou des réformes de la Constitution et que, bizarrement, chaque fois, ce qui était concédé aux francophones n'a pas été (ou n'est plus) exécuté.

Quand ce professeur parle du statut linguistique des Fourons, il ne signale pas du tout l'existence de la Commission permanente de Contrôle linguistique, ni celle du Commissaire d'arrondissement-adjoint. Ce sont pourtant ces deux points-là qui ont permis à Arthur Gilson de faire passer l'annexion des Fourons au Limbourg, alors que cette annexion avait été rejetée par une majorité du Sénat dans un premier vote. 

Comment concilier les propos de ce professeur avec ceux de  juristes éminents comme le professeur Christian Behrendt, professeur à l’Université de Liège, ou Frédéric Gosselin, chargé de cours à l’Université Libre de Bruxelles,  qui accordent une place primordiale à la jurisprudence de la Commission permanente de Contrôle linguistique et aux dispositions des lois coordonnées sur l’emploi des langues en matière administrative, dispositions qui font de la CPCL – et non du Conseil d’Etat – l’instance de référence en la matière.

Pour M. Vuye, il n'y a évidemment que la Chambre flamande du Conseil d'État qui compte.

Comme elle d'ailleurs, il base tout son raisonnement sur l'article 4 de la Constitution qui dit, dans son premier paragraphe, que la Belgique comprend quatre régions linguistiques: la région de langue française, la région de langue néerlandaise, la région bilingue de Bruxelles-Capitale et la région de langue allemande.

Mais il ne dit évidemment pas comment cet article a été adopté le 18 juin 1970 en créant en même temps un paragraphe qui concernait les Fourons et qui devait permettre de sortir les Fourons de la division en provinces. Le troisième paragraphe de l'article 5 de la Constitution prévoit d'ailleurs encore toujours qu'une loi peut soustraire certains territoires à la division en provinces et les faire relever directement du pouvoir exécutif fédéral et les soumettre à un statut propre.

Cette disposition a été votée en échange du premier paragraphe de l'article 4. L'article 4 a été exploité par les flamands à outrance et le troisième paragraphe de l'article 5 est resté inemployé. 

Lorsque le législateur a voté la loi de pacification du 9 août 1988, il a voulu mettre à l'abri les mandataires communaux élus directs en leur accordant la connaissance irréfragable du néerlandais. Cela sous-entendait clairement qu'on savait bien qu'ils ne connaîtraient pas nécessairement cette langue, mais que leur qualité d'élus directs les mettrait à l'abri d'un renversement de cette présomption. Cela signifiait aussi qu'on admettait que le français pourrait être employé dans les débats du conseil et du collège.

Qu'en font le professeur Vuye et tous les autres flamingants? "Puisque vous avez la connaissance irréfragable du néerlandais, vous devez employer exclusivement cette langue", disent-ils à nos élus.

Tout cela est expliqué dans cette brochure dont je recommande la lecture critique. La préface est signée par Luc Vandenbrande, l'instigateur des fameuses circulaires (écrites à l'époque où un certain Huub Broers travaillait à son cabinet). 



18:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/02/2011

Fusion de la zone de police

Zone_Bilzen.jpg

Huub Broers, bourgmestre-sénateur NVA de notre commune, a annoncé son intention de fusionner notre zone de police unicommunale avec celle de Bilzen.

Du point de vue démocratique, Fourons n'aura pratiquement rien à dire dans le conseil de police et une seule tendance y sera représentée puisque l'opposition Retour aux Libertés n'y aura même pas un seul représentant.

Du point de vue du respect de nos droits linguistiques, on peut avoir les plus grandes craintes en voyant l'exemple de la zone de police AMOW dans laquelle se trouve la commune à facilités de Wemmel qui se compose de 70 % de francophones. Dans cette zone, les habitants francophones de Wemmel sont victimes de discriminations, écrit le mensuel "Perspectives francophones" du 15 février 2011. De nombreux policiers refusent de s'exprimer en français.

Au commissariat central de la zone AMOW, situé à Mollem, il est clairement affiché "Hier spreekt men Nederlands" (ici on parle le néerlandais). 

Aurons-nous droit à un meilleur traitement dans la zone de Bilzen?

 

13:28 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/01/2011

Christo à Fouron-le-Comte?

Christo_20110128_002.jpg

L'église de Fouron-le-Comte emballée par Christo

Après le Pont Neuf à Paris en 1985 ou le Reichstag à Berlin en 1995, les Christo seraient-ils à l'oeuvre à Fouron-le-Comte en 2011?

La tour de l'église de Fouron-le-Comte est en effet en travaux et à cette occasion elle a été emballée comme ces monuments célèbres.

 

18:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/01/2011

Quelques chiffres de la zone de police des Fourons

police.jpgLa police des Fourons a communiqué son rapport annuel. On ne sait pas très bien à qui, mais en voici quelques chiffres:

  • Elle a été appelée 1430 fois pour de l'aide - dans 933 cas une équipe a été envoyée sur place.
  • Il y a eu 99 accidents de roulage dont 22 avec des blessés. Dans 9 cas, il s'agissait de collisions avec des animaux.
  • 53.680 euros d'amendes ont été notifiés lors de contrôles des transports. Dans près de la moitié des cas, il s'agissait de surcharge.
  • Les 8.433 contrôles de vitesse effectués ont permis d'imposer 54.106 euros d'amendes à 912 chauffeurs.

17:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/01/2011

Broers encore en infraction

bull_adj.jpg

La Commission permanente de Contrôle linguistique a jugé, le 17  décembre dernier, que la commune des Fourons s'est encore illustrée (négativement, évidemment) parce qu'elle ne respectait pas législation linguistique en publiant ses avis uniquement en néerlandais dans le Bulletin des Adjudications.

 

 

20:57 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le décès de Sylvianne

 

32e Fête Peuple s08 157.jpg

Le décès prématuré dimanche matin de Sylvianne Kurvers à l'âge de 38 ans a causé une vive émotion dans nos villages. 

Nous la voyons sur cette photo de la 32ème Fête du Peuple fouronnais avec son mari Marc Cresson et son papa José Kurvers. 

Sylvianne était très joviale et d'un contact très agréable. Elle était souvent présente aux activités dans nos villages et elle avait encore participé samedi soir à la traditionnelle fête des Rois à la salle des Amis réunis à Mouland. En plus d'être femme d'ouvrage à l'école gardienne de Fouron-le-Comte, elle y assurait aussi parfois des garderies. 

Nous présentons nos condoléances à son mari, à ses parents et à ses soeurs  Stéphanie et Marie-Noëlle (conseillère communale et institutrice à l'école francophone des Fourons). 

 

 

19:00 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/12/2010

Ech kal och Plat

 

La valeur de notre langue régionale

Ech_kal_och_Plat.jpg

Ech kal och Plat - Cette devise se répand dans notre région depuis plus d'une décennie. Ceux qui craindraient qu'elle puisse propager un quelconque apartheid ont mal compris l'objectif. Les adeptes de notre patois régional ne sont nullement exclusivistes. Ils savent et ils soulignent (par le och en italique) que le dialecte ancestral doit rester une des langues potentielles de notre vie sociale et culturelle - tout comme chez nos voisins au Grand-Duché de Luxembourg ou dans la province de Limbourg aux Pays-Bas. Or, il est établi qu'une forme plus ancienne de notre dialecte était la langue maternelle de Charlemagne, bâtisseur de l'Europe à autant d'égards. Son biographe Einhard confirme qu'il fit rédiger une grammaire et rassembler la littérature de sa langue. En outre, il ne faut pas ignorer que pendant des siècles et jusque vers 1600 (avènement de la langue de Luther) un système normalisé était la scripta des administrations et de la diplomatie des territoires entre Meuse et Rhin. Actuellement encore, le fait est que seule cette langue ancestrale, riche de ses variantes diverses, soignée par nos auteurs locaux et promue par nos troupes de théâtre, est capable de remplir sans heurts la fonction de médium international par-delà les Trois Bornes. Langue a-politique commune à la région entre Maastricht, Aix-la-Chapelle et Liège, notre dialecte francique carolingien a la vocation de servir à la fois de pont eurégional et de fondement du plurilinguisme, dont il a été le garant, p. ex. à Aubel, durant autant de siècles avant 1914.

Extrait de « De Balaade van de Moresender Brök » de Leo Wintgens – HELIOS & OBELIT (Cahiers de Linguistique), Montzen, 2004.

Dans ce livre, Leo Wintgens a publié un poème en langue régionale concernant Rémersdael (Rémeschdel). Je l'ai illustré pèle-mèle avec quelques photos sélectionnées sur mon disque dur.

Par ailleurs, OBELIT et HELIOS ont publié en 2010 un livre concernant un curiosité régionale et européenne: Moresnet Neutre.

 

Moresnet_Neutre.jpg

Vous pouvez obtenir ce volume (304 pp. A4, rédigé en 5 langues, richement ill.) en versant la somme de 39,90 EUR + 7,20  EUR de port au compte d’OBELIT  731-0021321-53.

 

 


 

14:59 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/12/2010

La commune communique

Via sa page sur Facebook, la commune des Fourons communique:

Pas de collecte porte-à-porte des PMC à cause de routes enneigées et verglacées (ce mardi 21 décembre)!

Limburg.net et les firmes de collecte comptent sur la compréhension des habitants et demande de rentrer les déchets qui n’ont pas été enlevés et de les remettre au prochain enlèvement.
Plus d'info? prenez contact avec le service environnement :04 381 90 53

Par ailleurs, le conseil communal des Fourons se réunira le mardi 28 décembre prochain. Plus de détails à ce sujet ici.

12:50 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Gestion communale, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2010

bpost s'améliore, mais il y a encore du travail

CPCL_421028b.JPG

bpost s'est engagé à rendre son site  internet en français conforme à la législation linguistique. La ministre Vervotte l'a écrit à la Commission permanente de Contrôle linguistique (dans une lettre où elle qualifiait aussi La Calamine de commune francophone!).

La Commission permanente de Contrôle linguistique a pris acte de cet engagement dans son avis n° 42.102 en précisant bien que les noms de lieux qui ont une traduction officielle doivent figurer en français sur le site internet en français de bpost (la nouvelle appellation de "La Poste").

09:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Général, Politique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/11/2010

Décès de Léon Schoonbroodt

Schoonbroodt_Leon.jpgNous avons appris récemment le décès de Léon Schoonbroodt, l'ancien bourgmestre de Thimister-Clermont. Léon était né le 30 janvier 1942 à Thimister et il y est décédé le 16 novembre 2010.

Léon est encore venu nous dire "au revoir" à la Fête du Peuple fouronnais le mois dernier.

Même si on le voyait maintenant moins souvent, il était resté un ami fidèle du combat fouronnais.

Conseiller communal de Thimister de 1971 à 1976, puis à Thimister-Clermont jusqu'en 2000, il a été bourgmestre de Thimister-Clermont de 1983 à 1994. 

Actif défenseur de la cause fouronnaise, il était aussi secrétaire politique de la section Herve-Aubel du Rassemblement wallon en 1972 et conseiller provincial du Rassemblement wallon de 1971 à 1977. Le jeu de l'apparentement l'a empêché d'être élu à la Chambre en 1974 malgré un très bon score. Après l'implosion du Rassemblement wallon, il adhère au PRLw dont il sera conseiller provincial à Liège de 1977 à 1981.

Ces quelques mots de Didier d'Oultremont, l'actuel bourgmestre de Thimister-Clermont, le décrivent bien: "C'est quelqu'un qui a compté à Thimister-Clermont. Il était amoureux de sa commune, de sa région, de son histoire et il a défendu la Wallonie! Ses opinions étaient tout à fait wallonnes et ce n'est pas une mauvaise chose quand on voit ce qu'on vit aujourd'hui...".

17:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général, Politique, Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Fourons n'a pas peur des conflits d'intérêt

La nomination (oui, nomination sans passer par la case "temporaire" ou à l'essai) d'un mécanicien pour compléter le personnel communal montre que la majorité n'a pas peur des conflits d'intérêt et même des conflits horaires.

Voilà en effet un agent qui est donc mécanicien à mi-temps pour la commune, chauffeur pour les pompiers de Bilzen (affecté au poste avancé des Fourons) et garagiste-dépanneur comme indépendant. Cette activité de dépanneur fait que la police l'appelle régulièrement sur les lieux d'accidents pour enlever des véhicules qu'il entrepose (contre rétribution des assurances) chez lui.

Maintenant il sera donc déjà sur les lieux de l'accident comme pompier et il changera de casque pour prendre le véhicule en charge comme dépanneur et tout ça peut-être au moment où il sera censé être à l'atelier communal. Vraiment un agent tricéphale.

17:14 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/11/2010

Soutien du Jura aux Fourons

 

20101017_FDPF_Jura.jpg

Sous cette photo montrant la délégation jurassienne (Pierre-André Comte, Christian Vaquin et Jean-Pierre Aellen) avec votre serviteur, "Le Jura Libre" du 28 octobre 2010 relate la présence d'une délégation du Comité exécutif du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) à la 34ème Fête du Peuple fouronnais.

Pour lire cet article, cliquez ici.

 

11:36 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Actualité, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |