23/01/2010

Contrôle périodique de l'éclairage public

L'éclairage public sera contrôlé (et réparé) les 8, 9 et 10 février. L'administration communale des Fourons appelle la population à signaler les points d'éclairage en panne. L'entretien suivant aura lieu fin avril.

Cet appel communal est lancé via un journal flamand. L'information ne se trouve même pas sur le site communal...

Alors, si vous connaissez un problème d'éclairage public sur le territoire fouronnais, appelez le 04 381 09 40 (ou signalez-le en plaçant un commentaire sur ce blogue-notes fouronnais. Le bourgmestre le tient en effet à l'oeil en permanence. 

08:39 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/01/2010

Révision du schéma de structure

 

Structure-IMG_0295

Une nouvelle révision du schéma de structure pour la Flandre est en cours. Le gouvernement flamand a approuvé son projet le 18 décembre 2009 et une enquête publique aura lieu dans les administrations communales du 10 février au 11 mai 2010.

Des informations sont déjà disponibles sur internet. Reste à savoir comment elles seront mises à disposition des lecteurs francophones.

17:37 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2010

Fourons avec Eijsden et Margraten M



Eijsden

Le journal "De Limburger" de Maestricht publie une information surprenante: la commune des Fourons aurait voulu se rattacher à la nouvelle commune fusionnée de Eijsden-Margraten. 
Ce serait peut-être une solution pour les Francophones fouronnais. 
Les Frisons bénéficient en effet aux Pays-Bas d'une protection de leur minorité linguistique (avec la possibilité de s'exprimer en Frison au conseil communal). Pourquoi pas alors un régime analogue pour les Francophones fouronnais dans le grand Eijsden?

18:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Année d'un triste record.

Le bourgmestre (et échevin de l'état civil) Huub Broers l'a dit au conseil communal du 29 décembre 2009: l'année 2009 sera une année mémorable parce qu'un record aura été battu. Il y a eu au moins 60 décès (j'avais noté 90 par erreur - désolé) dans la commune des Fourons au cours de l'année.

17:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/12/2009

Mesquineries qui ne mènent à rien de bon

Regardez votre guide téléphonique et vous trouverez toutes les administrations communales à la rubrique "ADMINISTRATION COMMUNALE" ou, en néerlandais, "GEMEENTEBESTUUR".

Sauf, évidemment, aux Fourons où il était inadmissible que "ADMINISTRATION COMMUNALE" se trouve, alphabétiquement, avant "GEMEENTEBESTUUR". Ils ont donc créé de nouvelles rubriques "GEMEENTELIJKE DIENSTEN" et "SERVICES COMMUNAUX".

guidetel

Pages scannées des "Pages blanches" - Volume 6a - 2009-2010 pages 535et 536

FOURONS a aussi la particularité de paraître dans 2 guides téléphoniques. Le volume 5 pour le Limbourg et le volume 6A pour une partie de la province de Liège. Et, évidemment, les informations du volume  6A ne sont pas à jour, alors que celles du volume 5 le sont.

Autre curiosité fouronnaise, alors que le CPAS bénéficie partout ailleurs d'une rubrique spéciale, aux Fourons, où il est sous la tutelle spéciale de M. Broers et de sa fille, le CPAS est un service communal.

12:56 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

28/11/2009

Nouveau temps de l'Inquisition?

 

20091126-inquisition

Au cours du conseil communal du 26 novembre 2009, le bourgmestre a fait deux révélations remarquables dans son plaidoyer pour justifier une certaine nomination (d'une collaboratrice en chef):

- il écoute derrière les portes pour entendre en quelle langue l'échevin José Smeets s'adresse aux employées

- pire, il viole allègrement l'article 8 de la Convention européenne des Droits de l'Homme et l'article 22 de la Constitution qui assurent le respect de la vie privée. Ces principes rendent le contrôle des communications des travailleurs illégal, sauf accords des intéressés, c'est-à-dire destinataires et expéditeurs. 

Donc, si j'envois des petits mots à la collaboratrice en chef, le bourgmestre n'a absolument pas le droit d'aller les consulter sur le serveur de la commune car, même si la collaboratrice en chef lui est agréable et  lui a donné l'accord de lire son courrier, il n'a certainement pas mon accord.

Dans quel monde vivons-nous? Pour M. Broers l'éradication du français aux Fourons vaut bien quelques libertés avec le respect de la vie privée qu'il s'amuse à nous opposer par ailleurs.

08:09 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

25/11/2009

Conseil communal chahuté?

20091125_Blog_Broers

Sur son site, Huub Broers annonce que le prochain conseil communal pourrait être passionnant. Nous avons en effet annoncé qu'une promotion mystérieuse y serait examinée. Le bourgmestre annonce qu'il y donnera des explications. Bonne chose pour le fonctionnement démocratique de nos institutions.

Puis il parle de textes humiliants. En quoi est-il humiliant de se poser des questions sur une promotion dont la seule lauréate peut être la collaboratrice du bourgmestre, si tout est normal?

Finalement, il m'attaque personnellement sur l'influence que j'aurais sur les conseillers communaux du groupe "Retour aux Libertés". Foutaise. Les sujets que j'avais annoncés m'ont été communiqués par notre chef de groupe et je n'ai rien fait d'autre que de les diffuser. Ce n'est pas la même chose au sein de Voerbelangen puisqu'on entend mon successeur actuel à la présidence du C.P.A.S. se plaindre d'une certaine autorité!

07:59 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

10/11/2009

Décès d'André Lefebvre

 

André-Lefebvre

André Lefebvre est venu s'installer à Mouland lorsqu'il a pris sa retraite à la fin des années 70. Il avait fait sa carrière à la Protection civile à Kemexhe où il était Major.

Très vite, il a pris part au combat fouronnais, en étant membre du conseil d'administration de l'Action fouronnaise (de 1983 au 9 mars 2000) et en travaillant au secrétariat de José Happart.

Nous avons fêté ses 95 ans le 21 juillet dernier. Il s'est éteint à la Clinique de Hermalle ce vendredi 6 novembre. Il a légué son corps à la science et il a voulu lui-même que sa sortie soit la plus discrète possible.

Depuis le décès de Gilberte, son épouse (qui rédigeait les recettes de Gilberte pour "Le Foron"), André a pu compter sur quelques ami(e)s pour l'aider, et principalement Pierrot Fafchamps qui allait le voir chaque jour.

08:24 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/10/2009

Il suffit d'avoir une plaque jaune avec des chiffres noirs?

Message  à Huub Broers, shériff de la police fouronnaise:

 

Qu’était-ce encore le bordel ce matin au carrefour de Magnébois ? Des gens incapables de dire quoi que ce soit en français prétendaient régler la circulation vers 11 heures ce matin. Avais-tu délégué tes pouvoirs à ces gens à plaque jaune ?

 

Je suppose que si tu  avais fait un arrêté de police celui-ci aurait été affiché en néerlandais et en français aux endroits ad hoc ?

 

Est-ce possible de se faire aussi passer pour les représentants officiels de l’autorité ?

21:13 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/10/2009

Décès d'un "promeneur"

 

Broers_Ericsson_et_cie

Crommelynck avec Erickson et H. Broers

L'inventeur des "promenades" fouronnaises de la fin des années 1970 est décédé ce jeudi à Gand. Erik Crommelynck a été président du T.A.K. (Taal-Aktie-Komitee) de 1978 à 1986.

G. Swéron et H. Broers lui avaient, à l'époque, demandé de les aider pour créer de l'agitation dans les Fourons où "Retour à Liège" avait largement remporté la majorité lors des premières élections communales après la fusion de 1976: 10 sièges sur 15.

rel3

Ces promenades dominicales d'activistes flamingants à travers les villages idylliques des Fourons pour en souligner le caractère flamand, comme l'écrit Guy Tegenbos dans "Het Nieuwsblad", donnèrent souvent lieu à des confrontations dures avec des contre-manifestants francophones et la police (voir photo ci-dessus du 9 mars 1980 à Rémersdael). A leur apogée, les "promenades" attiraient attiraient 3.000 participants, parmi lesquels des membres du V.M.O. (Vlaamse Militanten Orde).

 

10:10 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

03/10/2009

Les loyers s'envolent

loyer_teuven

Les prix des loyers semblent s'envoler dans notre belle commune: 1.250 € par mois pour cette maison située à Teuven. Pas mal, non?

18:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/09/2009

Un Fouronnais actif dans la lutte des producteurs laitiers

 

Luc_Hollands

20:45 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/09/2009

106.645 nuitées

Une publication de "Tourisme Voerstreek" annonce 106.645 nuitées dans notre commune en 2008. La conseillère communale Shanti Huynen figure parmi les collaborateurs de cette publication.

Reste à vérifier si ces chiffres correspondent aux déclarations de nuitées qui font faites à notre administration communale et pour lesquelles les taxes sur les nuitées sont payées.

Le bourgmestre "de tous les" fouronnais réagira sans doute à cet article en fournissant les détails, mais une estimation de 60 % de nuitées "en noir" (c'est normal pour la nuit sans doute) ne me surprendrait pas.

07:53 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/09/2009

Berwinne braconnée

L'embouchure de la Berwinne dans la Meuse se trouve sur territoire fouronnais. C'est donc la police fouronnaise et le service des eaux et forêts flamand qui doivent intervenir pour faire régner l'ordre là-bas.

 

Bracon.-barrage-Lixhe

Or, il semble que le braconnage soit devenu une pratique courante du côté du pont barrage, de l'échelle à poissons, etc. La police de Visé semble intervenir régulièrement. Elle saisit des cannes à pêche, du matériel, verbalise, mais les braconniers semblent revenir.

braconnage_plage

Ils prennent même leurs aises en installant leur campements en bords de Meuse. Et notre Berwinne fouronnaise n'est pas épargnée.

Voici un témoignage que nous avons reçu de Lanaye: "Le problème a commencé avec l'ouverture de la pêche la nuit. Ces gens sont venus il y a quelques années mais cette année en masse. La pêche, c'est 2 cannes de jour comme de nuit, mais régulièrement ils pêchent avec bien plus de cannes!! Même des nasses et des filets, bouteilles pour capturer petits poissons. Sur la Berwinne, c'est pareil, on y a vu du braconnage aussi. De plus beaucoup de pêcheurs ont subi de l'intimidation, du style "le pouce qui passe sous la gorge", 1 pêcheur a été frappé et on lui a pris son matériel mais il n'a pas porté plainte mais ne pêche plus!! J'ai accumulé beaucoup de photos ! La police est au courant, la presse aussi, mais par manque d'effectifs, il y a peu de contrôles!! ( 1 tous les 15 jours) et les gardes pêche!!! n'en parlons pas:  j'ai été contrôlée 0 fois sur 20 ans, et mon voisin 1 fois sur 30 ans!! Mais ces gens s'adaptent et dorment dans les voitures ou sur des matelas pneumatiques, ce qui est du camping."

07:11 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2009

De retour 65 ans après...

 

20090906_004_Frank_Deegan

Monsieur Frank Deegan a reçu ce dimanche 6 septembre 2009 le titre de citoyen d'honneur des Fourons que le conseil communal des Fourons a décidé de lui attribuer le 19 juin 2008. Monsieur Frank Deegan a participé à la libération de Fouron-le-Comte il y a 65 ans.

 

20090906_002_Liberation_65_ans

S'exprimant en anglais, néerlandais et français, le bourgmestre Broers a rendu un vibrant hommage à l'ancien libérateur, en présence de notre échevin José Smeets et du premier échevin de Stoumont, M. Paolo Tatullo.

Dans son discours, le bourgmestre ("de tous les") fouronnais a dit que les héros américains avaient notamment rendu la liberté d'expression, le droit à la parole, aux Fouronnais. Il faudrait peut-être que les Américains reviennent pour que nos conseillers communaux francophones retrouvent également cette liberté, depuis que la présidente du conseil communal a décidé d'éradiquer tout ce qui est français.

 

18:43 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Portes ouvertes de la Schietekamer

L'administration communale des Fourons invite (et a fait une affiche en français pour l'occasion - mais pourquoi le souligner puisque ce n'est que normal?):

affiche_Schietekamer

Invitation sans doute intéressante puisqu'elle permettra de montrer au public le nouveau parc à conteneurs (qui fonctionnera dans quelques mois) et la hangar communal, dont une grande partie est squattée par l'antenne des pompiers de Bilzen.

Profitez-en: ce sera une belle fête. L'amicale des pompiers a en effet reçu 15.000 € pour organiser la fête. Oui, vous avez bien lu, l'équivalent de 600.000 anciens francs belges pour faire la fête.

09:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

03/09/2009

Pierre-André Comte élu à l’exécutif de Vellerat

"A Vellerat, seul Pierre-André Comte s’est présenté pour reprendre le siège de Frédérick Seuret au conseil communal. Le parlementaire socialiste est donc élu tacitement." (information publiée par R.F.J.).

20080913_002_PAC

Notre citoyen d'honneur des Fourons, l'ancien maire de Vellerat et ancien président du Parlement jurassien, que l'on voit ici accueillant les invités à la Fête du Peuple jurassien en 2008, est ainsi redevenu "échevin" (comme on dit chez nous) de sa commune de Vellerat. Félicitations.

07:36 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/09/2009

DE L’EAU POLLUEE DANS LES BIBERONS DES ENFANTS !

Depuis de longs mois déjà, systématiquement, tous les lundis en fin de journée une partie des habitants de Fouron-Saint-Martin se plaint de la présence d’éléments étrangers dans l’eau alimentaire.

Baignoire_FSM

La belle eau! Vraiment pas propre. A votre santé, puisque, selon Huub Broers, elle est potable!


En effet, le lundi dès 16-17 heures, il est impossible pour certains habitants de la rue St-Martin (quartier de l’école francophone) de consommer de l’eau du robinet tant celle-ci est chargée d’éléments noirs à l’odeur nauséabonde (paillettes noires en suspension – éléments hydrocarburés à l’aspect huileux).

Alertée de longue date déjà par les consommateurs-payeurs et pollués ; la société flamande de distribution des eaux (VMW) ne semble vraiment pas prendre le problème au sérieux !

Des échantillons prélevés par les habitants ont pourtant déjà transité via les services communaux et le bourgmestre, mais on semble minimiser la chose en prétendant que l’eau reste potable !

La situation s’est à nouveau présentée hier, lundi 31 août. C’est tout bonnement scandaleux car quiconque devrait boire cette eau noire ou prendre un bain dans du liquide ressemblant à du pétrole brut s’abstiendrait.

Je tiens également à signaler que la société flamande des eaux a déjà fait preuve de son immobilisme, de son incompétence et de son « je m’en-foutisme »  en ne colmatant pas une brèche dans une canalisation  (au même endroit que la pollution) laissant pendant des années des milliers de mètres cubes d’eau potable s’écouler à l’égout.

Je demande d’urgence, au nom des riverains, l’intervention vigoureuse du bourgmestre, H. Broers, qui, je le rappelle, est responsable de la santé et de la salubrité publiques, afin de résoudre dans les plus brefs délais cette situation indigne d’un pays civilisé. Je suis d’ailleurs étonné que ce dernier continue à prétendre que l’eau n’est pas toxique !!!

Il y va de la santé de tous, surtout celles de nos enfants et des personnes plus fragiles.

Nico DROEVEN,

Conseiller Communal.

GSM : 0479/75.73.81

 

23:38 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/08/2009

Commanderie classée

 

commanderie

L'ancienne commanderie de l'Ordre allemand avec dépendances de Fouron-Saint-Pierre a été classée comme monument par arrêté ministériel du 6 juillet 2009, en raison de sa valeur historico-architecturale et socioculturelle.

Il s'agit d'une des commanderies du bailli Alden Biesen, citée pour la première fois en 1320 à l'époque du premier commandeur de Bronchorst, écrit-on dans l'arrêté de classement.

Définition de la valeur historique, en l'occurrence la valeur historico-architecturale.

Il s'agit d'un ensemble fermé, dont l'aile d'habitation en forme de L située dans l'angle nord, un bâtiment en briques avec utilisation de chaux et de marne, date des campagnes de construction des commandeurs Quaetd de Beeck et von Rolshausen zu Butgenbach de la période 1650-1675; le bâtiment adjacent au nord-est, la tour carrée et le balcon datent de la période de la reconstruction par de Potestat de Waleffe au début du XXème siècle; le bâtiment du portail avec réutilisation d'éléments originaux des siècles précédents du côté sud-est date de 1910; le plus petit bâtiment du portail du sud-est date également de 1910; l'aile de l'étable au sud-ouest et l'aile originale du portail au nord-ouest sont également du 17ème siècle dans la partie centrale; la source au sud-est date de 1666; la petite siroperie en briques au nord-ouest et l'étable en ciment du sud-ouest sont postérieurs à 1910.

Définition de la valeur socioculturelle.

Le complexe des étangs de pêche, alimentés par une des sources du Fouron et qui a fait l'objet d'un aménagement paysager, la grille d'accès en fer au sud-est, le jardin potager et les vergers d'arbres de haute tige entourés de haies sont des éléments traditionnels qui n'ont pratiquement pas été modifiés.

Un élevage piscicole est en activité dans le complexe depuis 1885.

La fabrication de sirop, plus récente, a lieu dans la petite dépendance au nord-ouest.

Cet élément agraire, la fabrication de sirop et la pisciculture, remonte pour l'essentiel au moins jusqu'à Ferraris et a été conservé jusqu'à ce jour.

FSP_Capturer

Google.

Un éventuel recours contre ce classement doit être introduit avant le 21 octobre 2009. 

16:34 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Vie locale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2009

Huub et Cie ne sont pas des imbéciles!

Si l'adage selon lequel il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis est bien vrai, alors Huub Broers et compagnie ne sont pas des imbéciles.

 

contournement

Alors qu'ils avaient invoqué toutes les raisons possibles pour s'opposer au projet de José Smeets de créer une route de contournement à Fouron-le-Comte il y a une dizaine d'années, le collège des bourgmestre et échevins de Fourons a décidé, en sa séance du 7 juillet 2009 à laquelle José Smeets n'assistait pas, de créer une sortie d'urgence du complexe communal de la Schietekamer.

Le premier argument utilisé est celui que José Smeets invoquait aussi: "l'importance de la circulation dans le village de Fouron-le-Comte et le passage difficile".

Reste à voir maintenant la souplesse d'esprit des services de l'urbanisme de Hasselt qu'ils avaient convaincu du contraire il y a dix ans.

08:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2009

La fin des vacances: un conseil communal est convoqué.

Il y a une dizaine de points à l’ordre du jour du conseil communal convoqué pour le jeudi 27 août à 20 heures, mais un point retiendra l’attention. Il s’agit de l’application du droit de préemption que la Flandre s’est donnée dans une vingtaine de communes (en gros BHV + Fourons et quelques communes envahies par les riches hollandais près d’Anvers). Pour contrer un projet de jeunes fouronnais (évidemment francophones), la "Petite propriété terrienne" de Tongres s’intéresse à la rue de la maison communale à Fouron-le-Comte (appelée "rue du 1er septembre" par Broers pour humilier les francophones évidemment).

José Smeets s’est opposé à l’avis que le Collège des Bourgmestre et Échevins voulait émettre à ce sujet. Voilà pourquoi le conseil communal devra en parler.

 

FLC_MC_20071115_001

Il s'agit d'un projet immobilier en face de ce complexe communal qui n'arrête pas de s'agrandir à la suite des nombreux engagements de personnel administratif.

D'autres informations concernant ce conseil communal sont disponibles ici.

08:04 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/07/2009

Témoignage de Vilvorde

Tous les votes que je fais en langue française durant les conseils communaux de Vilvorde depuis 1987, suite à une directive du ministre flamand de l'époque, J.PEDE, sont actés "ongeldig"  A ce jour, en mai 2009, c'est le 229ème conseil communal où nos votes sont actés "ongeldig" (non valable) et parfois même ils actent accord à l'unanimité alors que j'ai voté contre en langue française. Quid de la démocratie?? Et que deviendrons-nous s'il y a la scission de BHV?? Ci-joint un extrait du PV de la réunion du Conseil Communal de Vilvorde y relatif.       

 

Vilvorde-CC-23-mai-09

                                                                                                                                       A noter que depuis mon premier conseil communal, élu à Vilvorde en 1976, en séance,j'ai constamment subi les hurlements,  insultes et menaces de mort lorsque je m'exprimais en langue française par respect pour mes électeurs.

Je répète à chaque conseil communal de Vilvorde depuis plus de 32 ans que selon l’art. 30 de la constitution Belge, sauf pour les actes de l’autorité publique et pour autant qu’il y a une loi, les francophones qui ne font pas des actes d’autorité publique ont le droit de s’exprimer en langue française en région flamande, dans toute la Belgique et même en conseil communal ou autres à Vilvorde. Les autorités flamandes ne veulent absolument pas considérer cet art. 30 de la constitution Belge.

 

A noter qu’un « Wooncode » est en pleine application à Vilvorde a tel point qu’il y est interdit à un francophone n’ayant pas un certificat d’étude néerlandais, d’y habiter, d’y avoir son domicile, d’y acheter ou de louer une habitation sociale, d’y acheter un terrain communal et lorsqu’il est acheté par un promoteur, il a l’obligation de vendre les appartements ou les maisons qu’il y aura construit uniquement à des néerlandophones  sous le contrôle du Collège des « Bourgmestre et Echevins « de Vilvorde. Interdiction aux commerçants de s’exprimer ou de publier des prospectus en français. ASBL et sport réservés aux néerlandophones  etc..

 

Usage de la langue française prohibée pour tous.

 

                                           EUGENE MESSEMAEKERS

                                 Conseiller communal FDF de Vilvorde depuis 33 ans.



 

17:36 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2009

L'accord de gouvernement flamand et les Fourons

L'emploi de l'informatique peut faciliter certaines recherches. La centaine de pages de l'accord politique flamand peut ainsi être analysée rapidement pour voir si un mot s'y trouve. Même si le mot "voeren" est est souvent employé seul ou sous d'autres formes comme "uitvoeren" ou "doorvoeren", le nom de notre commune n'y est pas mentionné.

gvt_Peeters2

La Flandre avance!

On y trouve bien sûr "De Rand" comme le mentionne la presse francophone: « L'accent est mis sur la périphérie, dont le caractère flamand sera renforcé et la législation linguistique strictement respectée. Toutes les possibilités juridiques continueront à être explorées afin de renforcer le néerlandais dans l'image urbaine. »

Mais en cherchant un peu plus loin, il y a aussi les "faciliteitengemeenten" et là nous sommes concernés. Et que dit l'accord de Peeters II à ce sujet:

Concrete acties

Het beleid van de Vlaamse Regering wordt versterkt met als uitgangspunt het respect voor het territorialiteitsbeginsel en de daaraan gekoppelde status van het Nederlands in het Nederlandsetaalgebied, met voor de faciliteitengemeenten daaraan gekoppelde voorrangstatus van hetNederlands. Prioritaire doelstellingen zijn: de stipte naleving van de taalwetgeving en de uitvoering van een beleid dat het Nederlandstalig karakter van de Rand ondersteunt en versterkt. Vzw De Rand

is een belangrijke partner voor het beleid, met inbegrip van een positief taalpromotiebeleid, enwaarvan de werking eveneens wordt versterkt. De Vlaamse Regering blijft alle juridische mogelijkheden verkennen om maatregelen te kunnen nemen met het oog op het versterken van het Nederlandstalige karakter en het Nederlands in het straatbeeld van de Rand en de faciliteitengemeenten.

[…]

De inspanningen worden voortgezet op het vlak van onderwijs, arbeidsbemiddeling en trajectbegeleiding van werkzoekenden, taalonderwijs, versterking van aanbod van welzijns- en gezondheidszorgvoorzieningen. […]

De meerderheidspartijen engageren zich ertoe om het interpretatief decreet faciliteitenonderwijs (decreet Van Dijck) zo snel mogelijk van verval te ontheffen en de wettelijke procedure af te ronden.

[…]

De Vlaamse Regering verbindt er zich toe om het Minderhedenverdrag niet te ratificeren.

Faut-il commenter maintenant?

 

08:07 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/07/2009

Démocratie directe à Vellerat

 

village_vellerat

Les citoyens de Vellerat ont approuvé les comptes 2008 déficitaires à hauteur d’un peu plus de 22'000  (francs suisses) lors de leur assemblée communale ce jeudi soir.

19:20 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2009

Huub Broers et Guy Ernon épinglés par la C.P.C.L.

env_39194

Huub Broers s'est fait rappeler dans l'avis n° 39.194 qu'un courrier adressé à un habitant francophone des Fourons doit être rédigé entièrement en français, y compris l'adresse et le contenu, mais même l'empreinte de la machine à affranchir de la commune.

Malgré toute son argumentation (très fallacieuse et sans doute inspirée par M. Broers - on reconnaît sa plume), le président du C.P.A.S. a aussi été rappelé à l'ordre. Lorsqu'il publie un avis de recrutement, il doit le faire dans les deux langues. C'est ce que la Commission permanente de Contrôle linguistique lui a rappelé dans son avis n° 39.024 du 29 mai 2009.

23:03 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2009

Décès d'Antoine Tossings, dernier bourgmestre de Mouland

M. Antoine Tossings, dernier bourgmestre de Mouland, est décédé le 18 juin 2009 à Hermalle-sous-Argenteau à l'âge de 87 ans.

 

Antoine_Tossings

 

Antoine Tossings exerçait la profession de menuisier dans son village natal de Mouland. Après avoir passé deux ans en Allemagne comme prisonnier politique entre 1943 et 1945, il avait entamé une vie très active à Mouland, notamment au niveau de la vie associative et de la construction de la salle des "Amis réunis." C'est ainsi qu'il devint échevin et puis bourgmestre de Mouland de 1971 à 1976. Elu premier suppléant de la liste "Retour à Liège" de la commune fusionnée des Fourons en 1976, il a refusé de prendre la place de son ami André Schmets, décédé accidentellement quelques jours après la fusion.

Bien que retiré de la politique active, il était resté un fidèle de l'action des Fourons francophones. Pour éviter toute humiliation du clergé fouronnais qui aurait encore tenté de parler le néerlandais à ses obsèques, Antoine Tossings et sa famille ont choisi de faire célébrer celles-ci à Warsage, où il avait épousé Maria Nadenoen il y a 61 ans.

19:35 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Gestion communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2009

Ariane Polmans

La 12ème de la liste MR de l'arrondissement de Liège était Ariane Polmans, 27 ans, Echevine de la Jeunesse, des Affaires sociales, de la Culture, du Patrimoine et des Classes moyennes à la commune de Dalhem.

 

polmans affiche

Elle révélait dans un de ses tracts électoraux qu'elle avait pris goût à la politique grâce à son grand-père qui était échevin des travaux à Fouron-Saint-Pierre. Ariane est en effet la petite-fille de Joseph Schillings.

Elle a recueilli 2.654 voix ce dimanche. Bravo.

07:57 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Jean Levaux, toujours prêt

Toujours prêt à rendre service, Jean Levaux a répondu présent à la responsable des bureaux de dépouillement d'Aubel qui cherchait un assesseur dimanche après-midi.

 

20040508_001-Jean-Levaux

 

Il a ainsi créé la première occasion de voir un Fouronnais fonctionner dans un bureau de dépouillement du Canton d'Aubel. Bravo, Jean, pour ta disponibilité.

07:42 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/05/2009

Convivialité

Beau moment de convivialité ce matin à Fouron-Saint-Martin à la brocante organisée par la Royale Harmonie Saint-Martin.

FSM_20090524

Frédéric Daerden, député-bourgmestre de Herstal, et Damien Thiéry, bourgmestre non nommé de Linkebeek, candidats aux élections du Parlement européen pour le PS et le MR, nous avaient rejoints pour prendre l'apéritif avec les Fouronnais.

Tout simplement.

18:33 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2009

Nouveau français Standard?

Après la mésaventure de la convocation reçue le 19 mai, une nouvelle convocation est arrivée dans les boîtes aux lettres le 22 mai. Elle est toujours en néerlandais, mais deux erreurs ont disparu: la convocation mentionne dans quel bureau il faut aller voter à Fouron-le-Comte et elle n'indique plus que les Fouronnais peuvent voter à Aubel pour le Parlement wallon.

Cette convocation ne mentionne pas encore le numéro du bureau dans lequel l'électeur fouronnais devra se rendre à Aubel et la possibilité d'obtenir une version française est toujours invisible.

Mais il y a une cerise sur le gateau: un avis bilingue agrafé à la convocation en néerlandais. En voici le texte "français":

convoc_ann_20090607

Je ne crois même pas qu'il s'agit du français que Huub Broers parle au Standard. Ce commentaire n'indique toujours pas qu'il est possible d'obtenir un DUPLICATA EN (VRAI) FRANCAIS.

Mais espérons... et que la fête (de la victoire du Standard) soit belle dans le respect de la langue de chacun (et il y en a beaucoup dans la cuvette de Sclessin).

s30808643739_8841

Et si on peut le faire au Standard, qu'on le fasse aussi chez nous pour ses propres concitoyens!

Le respect, c'est au moins tenter de saluer une personne, dont on connaît la langue, dans sa langue. C'est ainsi qu'on apprend au touriste à dire "Kaliméra" le matin en Grèce, par exemple.

08:08 Écrit par Jean-Louis Xhonneux dans Musique | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |